Acidus soutient les ouvriers du batiment

Acidus se solidarise avec les ouvriers du bâtiment. Nous considérons que les maçons ne font pas la grève, ils se mobilisent pour être entendus. Leur convention collective de travail expire à la fin de l’année et les négociations sont âpres et difficiles.

Les gens sentent que leur contrat de travail, leur convention collective, leur échappe. Les conditions de travail sont pénibles: ils veulent du respect. La flexibilité demandée par les patrons n’est pas tenable. Et le combat pour un départ à la retraite anticipée n’est pas gagné.

La dernière grève massive de la branche a eu lieu en 2002, pour obtenir la retraite anticipée à 60 ans. Ça avait été très dur mais à la fin ils ont obtenu gain de cause.

Cette retraite anticipée ils la paient, ils cotisent un peu plus pour pouvoir partir en retraite à 60 ans. C’est mérité. On connaît bien la situation des personnes qui font des métiers pénibles : ils ne profitent ou très peu de la retraite car décèdent plus vite ou ont des problèmes physiques handicapantque ceux qui exercent d’autres professions. C’est la statistique qui le prouve.

Toute détérioration pour la branche induira une détérioration pour les autres branches, ainsi que pour les travailleurs du service public. Notre solidarité nous semble nécessaire.

Nous leur transmettons notre chaleureux appui.

Contact : acdus@acidus.ch

Lausanne, 1er noviembre 2018

0 commentaire à “Acidus soutient les ouvriers du batiment”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 206 access attempts in the last 7 days.