Protestations d’usage

La Poste va fermer environ 23% de ses offices, soit 170 guichets sur les quelques 720 bureaux actuels. La nouvelle a été annoncée hier par le directeur de l’ex-régie publique, Roberto Cirillo. A terme, il restera 600 postes officielles et 2000 épiceries avec un comptoir dévolu au géant jaune.

Poursuivre la lecture ‘Protestations d’usage’

170 offices de poste seront fermés !

La Poste avait dit vouloir garder se 800 offices il y a 2 ans, aujourd’hui elle change d’avis et décide d’en fermer le 20% ! En 2000, La Poste comptait 3400 officines en Suisse. En 2012, il n’en restait plus que 1752. Et les fermetures se poursuivent, cette année encore il n’en reste que 800. 2500 bureaux ont donc été fermés en presque 25 ans, environ 100 par année ! Et elle continue, voici l’article de la RTS.

Poursuivre la lecture ‘170 offices de poste seront fermés !’

Éviter l’asphyxie

Le poids des primes d’assurance-maladie devient toujours plus insoutenable pour les travailleurs et les travailleuses de ce pays. Le 9 juin prochain, votons oui à l’initiative d’allègement des primes!
L’initiative d’allègement des primes propose d’introduire une limitation constitutionnelle à l’impôt le plus antisocial qui soit, celui des primes par tête dans lequel les travailleurs·euses les plus défavorisé·e·s paient le même montant que les ultra-riches. Il s’agit d’une revendication élémentaire face au scandale de ce financement.

Poursuivre la lecture ‘Éviter l’asphyxie’

Initiative pour l’allègement des primes : OUI le 9 juin !

Trouver une solution pour freiner la spirale des primes d’assurance-maladie est urgent : celles-ci ont plus que doublé au cours des vingt dernières années. Durant la même période, les salaires et les rentes n’ont guère augmenté. Avec l’initiative d’allègement des primes, on met un terme à cette spirale : les primes d’assurance-maladie sont plafonnées et ne doivent désormais plus représenter plus de 10 % du revenu disponible. Cela protège non seulement les personnes ayant un petit salaire de la perte de pouvoir d’achat, mais aussi et surtout les familles, les couples de retraité-es et les personnes ayant des revenus moyens. Poursuivre la lecture ‘Initiative pour l’allègement des primes : OUI le 9 juin !’

EFAS : Ne donnons pas plus de pouvoir aux assureurs maladie !

Le projet appelé « EFAS » veut donner un pouvoir illimité dans le système de santé aux caisses d’assurance-maladie. Aujourd’hui, les cantons sont impliqués et doivent garantir des prestations de santé adéquates et abordables. Avec EFAS, ils ne prendraient plus cette responsabilité. A la place, les caisses-maladie recevraient 11 milliards d’argent public issu de nos impôts, qu’elles pourraient gérer et distribuer sans contrôle démocratique.

Poursuivre la lecture ‘EFAS : Ne donnons pas plus de pouvoir aux assureurs maladie !’

La Poste : Fuite en avant

Pour réaliser sa mission, La Poste aurait besoin de «davantage de liberté», selon les mots de son président, l’ex-sénateur socialiste Christian Levrat.
Les comptes 2023 de La Poste affichent un bénéfice de 254 millions de francs. C’est moins que l’année précédente, le recul de ce boni est de 41 millions de francs. Comme il le fait régulièrement, le géant jaune a lancé quelques ballons d’essai à l’occasion de la présentation de ces chiffres. Et ces teasers ne laissent pas d’inquiéter.

Poursuivre la lecture ‘La Poste : Fuite en avant’

CFF, Un succès à quel prix?

Les CFF ont annoncé un bénéfice de 267 millions de francs. Loin des réjouissances, des travailleur·euses témoignent des conséquences de la pénurie du personnel et de la pénibilité au quotidien. Le travail sur appel, en urgence, est de plus en plus fréquent. Lorsqu’un rail se casse, la réparation doit être immédiate pour que le trafic ferroviaire reprenne au plus vite.

Poursuivre la lecture ‘CFF, Un succès à quel prix?’

Credit Suisse a versé 33 milliards d’euros de bonus en dix ans

Credit Suisse a versé 33 milliards d’euros de bonus en dix ans, malgré la tourmente. Durant la décennie qui a précédé sa chute et en dépit des alertes, la banque helvétique a maintenu une généreuse politique de rémunération et de versement de dividendes.
Plus de 1.550 financiers ont touché un million de francs suisses chacun par an, pendant dix ans, selon l’hebdomadaire « SonntagsZeitung ».

Poursuivre la lecture ‘Credit Suisse a versé 33 milliards d’euros de bonus en dix ans’

Renforcer le service public au lieu de privatiser Swisscom

Le syndicat syndicom s’oppose aux tentatives et analyses de privatisation de Swisscom. Car la Confédération, en tant qu’actionnaire majoritaire, garantit un service public fort dans le secteur des télécommunications. Le service public revêt une importance capitale pour l’économie et la population suisse. De plus, grâce à la stabilité des dividendes, la Caisse fédérale perçoit chaque année des recettes de plusieurs centaines de millions de francs. En tant que syndicat responsable, syndicom attend du Conseil fédéral qu’il soit impliqué dans l’examen de la stratégie du propriétaire.

Poursuivre la lecture ‘Renforcer le service public au lieu de privatiser Swisscom’

Au service des multinationales

Le mécanisme d’arbitrage international permet aux entreprises de mettre au pas les États. Dès sa prise de fonctions, alors que le monde connaît une forte hausse des cours du pétrole, le président équatorien Rafael Correa (2007-2017) souhaite augmenter la part des excédents revenant à l’État de 50% à 99%. Le parlement le contraint à se contenter de 80%. C’est encore beaucoup trop pour la multinationale Perenco, qui exploite les réserves du pays.

Poursuivre la lecture ‘Au service des multinationales’





Bad Behavior has blocked 2288 access attempts in the last 7 days.