Non à No Billag : pour le service public

COMMUNIQUE DE PRESSE
Les Vaudoises et les Vaudois marquent leur attachement à une culture sportive, artistique et médiatique vivante. En ce dimanche de votation, les Vaudoises et les Vaudois ont largement refusé l’initiative « NoBillag »,

marquant ainsi leur attachement à la cohésion nationale, à la préservation d’uneinformation diversifiée de qualité, au relai et au soutien de la richesse de notre vie sportive,culturelle et artistique. Le comité vaudois contre « NoBillag » s’en réjouit.

Le comité vaudois contre l’initiative NoBillag se réjouit du vote clair des Vaudoises et des Vaudois ce dimanche contre la dangereuse initiative « No Billag ». La population de notre canton a bien perçu les risques et les dangers représentés par ce texte pour la Suisse romande, le canton de Vaud, et plus largement la cohésion du pays. Le comité se réjouit d’autant plus que le vote des Vaudoises et des Vaudois ait trouvé un écho au plan national, puisque c’est la majorité des Suissesses, des Suisses et des cantons qui a rejeté le texte.

Les médias sont actuellement confrontés à nombre de défis qu’il s’agira bien sûr de relever à l’avenir. Le débat autour de l’initiative a fait surgir des volontés de réforme et de clarification de la mission de service public, auxquelles il faudra répondre. La table rase que préconisaient les initiants ayant été évitée, ce sera désormais possible. Il est important que perdurent ainsi une information locale de qualité, la cohésion sociale et nationale et l’expression de la diversité des voix locales. L’objectivité des sources d’information reste, également, de plus en plus cruciale à une époque où les citoyennes et les citoyens sont submergés d’informations venant de toutes parts, qu’ils n’ont pas toujours le temps ou les moyens de décortiquer, d’analyser, de comparer et d’attester. Le subventionnement public reste, en la matière, le meilleur gage d’indépendance et d’impartialité.

Par ce refus du texte de « No Billag », c’est aussi tout le monde artistique, sportif et culturel local qui pourra continuer à nous divertir, nous surprendre, nous émouvoir, ouvrir nos horizons. Sport et culture sont des éléments indispensables de la vie d’un canton. Les Vaudoises et les Vaudois n’ont aujourd’hui pas voulu perdre cette richesse.

Pour toute réaction :
Fabien Boissieux, président du comité romand de l’association PETZI
Frédéric Borloz, président du PLR Vaud
Jean-Yves Cavin, Président du Cully Jazz Festival,
Pierre Conscience, secrétaire de solidaritéS
Sabine Dormond, présidente de l’Association vaudoise des écrivains
Andrea Eggli, présidente de l’Association citoyenne pour la défense des usagers du service public
Kurt Eicher, Directeur général La Télé
Stéphane Goël, cinéaste et réalisateur
Frédéric Gonseth, cinéaste
Marc-Henri Jobin, directeur du Centre de Formation au Journalisme et aux Médias
Gilles Meystre, président de GastroVaud
Sophie Michaud Gigon, secrétaire générale de la Fédération Romande des Consommateurs
Alberto Mocchi, président des Verts vaudois
Stéphane Montangero, président du Parti socialiste vaudois et député
Stéphane Morey, secrétaire général de l’Association Romande de la Production Audiovisuelle
Marc Oran, président de la SRT Vaud
Yves Pellaux, président du PBD Vaud
François Pointet, président du Parti vert’libéral vaudois
Roland Rapin, président de l’AVIVO Vaud
Daniel Rossellat, président de Paléo et syndic de Nyon
Jürg Ruchti, directeur de la Société Suisse des Auteurs
Isabelle Tasset, présidente du PDC Vaud

Lausanne, le 4 mars 2018

Les suisses disent “non” à la suppression de la redevance

0 commentaire à “Non à No Billag : pour le service public”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 263 access attempts in the last 7 days.