Ma poste est là où je me trouve !

Communiqué de presse du comité Touche pas à ma Poste Vaud
Depuis des mois, La Poste nous harcèle de publicité sur nos écrans, au bord de nos routes, dans nos journaux, dans nos boîtes aux lettres et aux guichets de ses offices de Poste.

Elle nous informe sur tous les points d’accès existants, qui nous permettent d’utiliser ses services, ses prestations, ses applications. TOUS LES POINTS D’ACCÈS ? VRAIMENT ?

Elle fait de la publicité pour : les Filiales en partenariat, My Post 24, PickPost, Pick@home, Mes envois, Post APP, WebStamp, PostCard Creator, les nouveaux modes de paiement, le Service à domicile…

Parmi toutes ces publicités, OÙ EST MON OFFICE DE POSTE ? Aucun mot, aucune allusion pour le cœur même de l’entreprise, aucune publicité pour MON OFFICE DE POSTE ! Celui qui est gérer et desservi par la Poste elle-même, par du personnel engagé et formé par la Poste. Celui qui offre TOUS les services postaux et est le lien entre toutes les unités de la Poste (RéseauPostal, PostMail, PostLogistique, PostFinance), là où se trouve tout ce que la Poste propose et bien plus encore.

Quelle est donc sa stratégie à nous presser d’utiliser ses nouvelles prestations, ses nouvelles applications ? Quelle est sa stratégie à nous faire fuir ses propres Offices ? Quelle est sa stratégie à nous faire croire que MA POSTE EST LÀ OÙ JE ME TROUVE ! Quelle est sa stratégie à vouloir nous faire-
faire tout nous-même ? Combien de millions pour ces publicités ? Pour combien d’économie ?

Pendant des années elle a cherché à fidéliser et attirer les clients dans ses Offices de Poste en se diversifiant et ouvrant son espace à des produits de tiers (Téléphonie, chocolat, bonbons, papeterie, librairie, ticketing, carte-cadeaux, etc). Les clients et le législateur n’ont pas toujours vu d’un bon œil
cette diversification de prestations. Une motion parlementaire a même été déposée pour supprimer la vente de chocolat et de bonbon dans les offices de Poste. La Poste a obéi, elle a supprimé la vente de chocolat et de bonbon !

Si elle pouvait obéir avec la même célérité aux multiples motions, interpellations et pétitions qui dénoncent la fermeture des Offices de Poste. Si elle arrêtait de proposer ses services là où on vend du chocolat, cela permettrait de stopper la disparition des vrais Offices de Poste. Elle resterait, ainsi, une
entreprise socialement responsable et garderait un vrai service de proximité et de qualité.

Pour le comité Touche pas à ma Poste,
Christophe Grand, secrétaire cantonal du POP Vaudois
Andrea Eggli pour ACIDUS
Philippe Morerod pour Syndicom
Novembre 2017

Ma poste est là où je me trouve !

0 commentaire à “Ma poste est là où je me trouve !”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 373 access attempts in the last 7 days.