Nouvelle halte de malley : et les PMR ?

A la halte de Malley il y a une interminable rampe “aux normes” pour accéder aux quais mais ni escalier roulant ni ascenseur ! Les CFF n’aiment pas les ascenseurs ou les escaliers roulants, arguent que les règles sont que toutes les gares ne peuvent pas t être équipées pour les personnes à mobilité réduite (PMR)… donc tous ceux qui ont de la peine pour monter leur interminable rampe, certes aux normes, devront se rendre à une autre gare ?
Ou bien c’est parce qu’en Romandie les constructions se font au rabais ? nous avons déjà 15 à 20 ans de retard dans les infrastructures des CFF par rapport à la Suisse alémanique, alors, c’est parce que les romands ne sommes pas dommage ?
La construction de la gare a été mise à l’enquête en 2007; à ce moment, l’AVACAH, Association Vaudoise pour la Construction Adaptée aux personnes Handicapées, a examiné les plans et fait opposition : rampe trop raide (12 % au lieu de 6 %) et aucun ascenseur ou escalator prévu. L’AVACAH n’a obtenu aucun des aménagements réclamés, pour des raisons financières (probablement au motif que la gare est destinée au trafic RER). La réponse était claire: s’ils maintenaient leur opposition, la gare ne se ferait pas (!) Donc ils ont retiré leur opposition, et nous avons le résultat en 2012…
Est-ce que les CFF ne sont pas soumis aux mêmes mesures anti-barrières architecturales que les autres entreprises ? Quelles lois fédérales autorisent cela ?

4 commentaires à “Nouvelle halte de malley : et les PMR ?”


  1. 1 LS 9 juin 2012 à 6:40

    À vous lire et en particulier vos derniers articles, il faudrait renouveler et équiper en grand luxe tout le matériel ferroviaire, surtout ne pas fermer les secteurs déficitaires, et parallèlement ne jamais augmenter les prix des billets ?!?

    Je suis le premier à me plaindre de la situation actuelle, mais vous ne trouvez pas qu’il y a un petit décalage là ? Franchement, il y a tant de PMR qui vont utiliser cette gare de Maley et pour qui il n’est pas supportable d’aller jusqu’à Lausanne, qui est parfaitement équipée pour eux ? Oui ? Mettons immédiatement quelques millions de francs de plus pour des ascenseurs qui serviront surtout à être vandalisés par les jeunes du quartier la nuit, comme à Renens…

  2. 2 Andrea Eggli 12 juin 2012 à 7:07

    Il n’est pas question simplement de se plaindre, mais il y a des lois qui obligent de respecter des normes dans les constructions. Les CFF devraient y être soumis comme tout le monde mais font ce qu’ils veulent. Dans un pays démocratique, les règles sont applicables à tous de la même manière.
    Nous ne demandons pas de luxe, beaucoup de solutions ne sont pas luxueuses, d’autres coûtent. Mais on ne peut pas construire en laissant de côté une frange de la population !
    Nous pourrions, oui, faire disparaître les handicapés, les personnes à mobilité réduite, les vieux, et pourquoi pas les ados, ou les enfants ? beaucoup de coûts disparaîtraient mais la société serait-elle meilleure ?
    Pourquoi les économies doivent-elles se faire sur le dos des plus faibles ? Aller à la gare de Lausanne est si simple pour quelqu’un de bien portant mais le sera-t-il aussi pour quelqu’un à mobilité réduite qui habite près de la halte de Malley ?
    Si les personnes à mobilité réduite ne doivent pas prendre le train ou le RER à certaines gares, peuvent-ils payer un billet moins cher ?

  3. 3 LS 13 juin 2012 à 8:30

    …et pourquoi pas ?
    Ou offrir un abonnement de bus zone 11 à vie aux personnes handicapées habitant plus près de la gare de Malley que de celle de Lausanne ? Ça ma paraît en tous cas plus rationnel que de construire des infrastructures complètement surdimensionnées…
    Je ne dis pas qu’il faut supprimer les PMR, mais notre société leur accordant déjà une place très confortable en Suisse (accessibilité en tous genres, transports publics, places de parc,…), je postule simplement qu’ils peuvent aussi fournir un effort DE TEMPS EN TEMPS, surtout si tout le monde doit participer à une réduction des coûts.

    Je trouve tout de même votre réponse fort déplacée : dans le cas courant les lois sont respectées car l’accès est possible, même s’il demande effectivement un effort non-négligeable.
    Par ailleurs, l’application des lois n’a absolument rien à voir avec la démocratie, je vous invite à recentrer le débat sur ce qui nous intéresse et à éviter ce genre de divagation. Le coeur du débat est ici : voulez-vous une gare accessible difficilement aux personnes handicapées, ou pas de gare du tout ? Un point c’est tout, inutile de s’étaler…

  4. 4 Andrea Eggli 15 juil 2012 à 1:14

    Premièrement, il n’y a jamais eu le choix entre gare pas accessible aux PMR ou pas de gare du tout !
    Deuxièmement, les PMR ne font des efforts de temps en temps, mais tous les jours et à tout moment. Leur vie n’est pas toujours facilité malgré les lois et ordonnances qui obligent les constructeurs à en tenir compte. Des associations comme l’AVACAH doivent régulièrement faire opposition à des projets qui ne les respectent pas. En ce qui concerne la halte de Malley, ils ont finalement retiré leur opposition pour ne pas retarder les travaux ! Mais peut-être qu’ils auraient dû la maintenir…

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 396 access attempts in the last 7 days.