Pétition: Non aux licenciements collectifs annoncés par Novartis

 

Mieux protéger les emplois, au lieu de maximiser les profits!

signez en ligne ou téléchargez la feuille de signatures !

Novartis est une véritable machine à profit. Le groupe a réalisé sur les 9 premiers mois de 2011 un résultat record: 20 % de hausse de son chiffre d’affaires et bénéfice net supérieur à 10 milliards de dollars avec une marge bénéficiaire de 28 %! On croit rêver! Novartis est redevable de cette performance à ses collaborateurs/trices, qui travaillent toujours plus dur et améliorent sans cesse leur productivité.

Ces résultats ne sont pas suffisants pour la direction de Novartis, qui vise davantage de profit. Le 25 octobre, Novartis a annoncé son intention de supprimer près de 1′100 emplois en Suisse dont 760 sur son site bâlois et 320 à Nyon. L’usine de Nyon risque même de devoir fermer ses portes.

Toujours plus de profit, de dividendes pour les actionnaires et de bonus pour la direction des licenciements pour le personnel? C’est absolument scandaleux!
Les exigences du syndicat Unia:

* Abandon des licenciements
La direction doit renoncer à ses bonus et les actionnaires à leurs dividendes, avant d’envisager toute suppression d’emplois.
* Examen des alternatives
Il y a des alternatives à ce projet brutal de démantèlement social. Nous demandons à Novartis d’envisager des alternatives viables et à les mettre en œuvre, avec la participation directe du syndicat Unia et des représentations du personnel.
* Intervention des autorités
Swissmetal, Harlan, Huntsman: le gouvernement bâlois doit enfin se réveiller et assumer ses responsabilités. Il doit s’engager avec le gouvernement vaudois pour le maintien des emplois.

0 commentaire à “Pétition: Non aux licenciements collectifs annoncés par Novartis”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 494 access attempts in the last 7 days.