La Poste doit rester à Saint-Fançois!

La Poste précarisée

L’association Acidus, qui défend le service public, lance une action de protestation ce mercredi contre la fermeture de la Poste de Saint-François.
La société immobilière zurichoise PSP Real Estate veut rénover l’Hôtel des Postes de Saint-François à Lausanne et… expulser la Poste elle-même de ce lieu stratégique du centre-ville de Lausanne.

Selon les plans mis à l’enquête publique, les locaux actuels des guichets seraient voués à «une utilisation commerciale type food market». Or, le permis de construire n’est pas encore délivré.

Essentielle pour les commerces, les entreprises et les habitant·es, La Poste doit rester à Saint-François! L’Hôtel des Postes, construit il y a plus d’un siècle, a toujours accueilli des guichets et un centre de tri. L’office de Saint-François est très prisé des entreprises et commerces du centre-ville, notamment avec ses nombreuses cases postales et un choix complet des prestations. Irremplaçable pour celles et ceux qui peinent à faire usage des réseaux sociaux, il est facilement accessible en transports publics, alors que deux tiers des offices de postes locaux ont disparu au cours des vingt dernières années! D’ailleurs, La Poste avait clairement signalé qu’elle souhaitait maintenir cet office.

Lors de la séparation des PTT en deux entités, l’Hôtel des Postes a été attribué à Swisscom, qui a inexplicablement traité ce bâtiment comme n’importe quel autre… En 2003, Swisscom a vendu l’Hôtel des Postes à une société immobilière zurichoise d’investissement, PSP Real Estate. La Poste n’y est plus qu’une locataire parmi d’autres, sans aucun droit de rester dans un bâtiment qui, pourtant, lui est historiquement dévolu.

Mais pour le propriétaire de l’immeuble, la recherche de profits est plus importante que le service public. PSP, pour augmenter ses profits, résilie le bail de l’office postal! Un point central d’accès aux prestations postales est ainsi gravement menacé par la spéculation immobilière. Et nous paierons toutes et tous l’addition salée de la privatisation. En effet, après rénovation, combien coûtera le loyer en plein centre-ville? Un service public ne peut pas se permettre de payer un loyer démesuré. La Poste doit obtenir des locaux, même redimensionnés, mais suffisants pour accomplir toutes les prestations qu’elle doit offrir.

Nous refusons de laisser faire. Après les démantèlements orchestrés par la Poste elle-même sous la pression absurde de la rentabilité, les sociétés immobilières seraient maintenant autorisées à fermer des offices?
Cependant, les dés ne sont pas encore jetés. Nous pouvons encore influencer le cours des choses. Dans ce but, Acidus vous invite à venir crier haut et fort «Non! La Poste doit rester à Saint-François!» ce mercredi 29 juin à 12h devant l’entrée est (côté Pully) de la Poste de Saint François.

Acidus, association citoyenne pour la défense du service public, www.acidus.ch

L’action du 29 juin est soutenue par le PS, le POP, les Verts, le SSP, Syndicom, Unia et d’autres associations et syndicats.

Le comité d’Acidus

Article paru dans Le Courrier du 28 juin 2022

Video de la manifestation du 29 juin devant La Poste de Saint Françoi, 20 Minutes
https://www.20min.ch/fr/video/la-poste-de-saint-francois-menacee-812834166060

0 commentaire à “La Poste doit rester à Saint-Fançois!”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 1405 access attempts in the last 7 days.