Une brève histoire de la poste à Ouchy

Pain Savoyard, photo Fontannaz

Le 1er mars 1861 l’Hôtel Beau-Rivage est inauguré à Ouchy et, dès le 1er mai 1862, sur l’insistance de ses prestigieux clients, il obtient une concession pour exploiter un “Bureau des Télégraphes”. C’est la première trace d’un service postal à Ouchy.
Le 25 octobre 1869, le voiturier Jules Perrin devient titulaire du premier Bureau de Poste d’Ouchy dans ses locaux de l’hôtel de l’Ancre, aujourd’hui Hôtel Angleterre & Résidence. C’est le troisième bureau de Lausanne, après la Gare en 1864.

A noter que Jules Perrin (dont l’entreprise deviendra la célèbre société Lavanchy) avait déjà transporté du courrier de Lausanne Ville à Ouchy, dans sa célèbre calèche “Omnibus”, durant plusieurs années gratuitement.
Lausanne compte à ce moment 23′000 habitants.

Le 1er novembre 1878, suite à la cessation d’activité de M. Perrin, une femme devient titulaire : Madame Hélène Curtet-Pillevuit, c’est la première à Lausanne.
En 1887 le bureau de poste est déménagé au Château d’Ouchy alors que l’hôtel du même nom ne sera inauguré qu’en 1891. Il portera la désignation d’Office de Poste.
Lausanne compte alors 46000 habitants.

Dix ans plus tard, l’Office s’installera à l’avenue d’Ouchy 5, actuellement avenue d’Ouchy 67, là où se trouvait le coiffeur Vincent Garofalo, figaro préféré de Jean-Pascal Delamuraz, même lorsqu’il était Conseiller Fédéral en exercice !
En 1904 la compagnie du Lausanne-Ouchy décide la construction d’un hôtel et d’un bâtiment locatif à l’emplacement de l’ancienne gare du funiculaire Lausanne-Ouchy. L’hôtel portera le nom d’Hôtel du Parc puis, tel que jusqu’à récemment, d’Hôtel Aulac. En 1905 l’Office devient Bureau de Poste lorsqu’il emménage dans ce bâtiment nouvellement construit, à la Place de la Navigation 2. L’enseigne “PTT” informe que le télégraphe est maintenant disponible pour le public et un an plus tard, on note déjà un trafic des télégrammes supérieur à 2000 par an.
Lausanne compte 51000 habitants.

En 1910 les offices et bureaux de poste sont numérotés, Ouchy reçoit le numéro 6.
Lausanne compte 60′949 habitants.

On relèvera qu’en 1916 le Bureau de Poste d’Ouchy assure la réexpédition de pains de deux kilos aux soldats français sans secours, prisonniers en Allemagne. Cette action fut appelée “l’Oeuvre du Pain Savoyard” : quatre fois par mois, ces pains arrivaient d’Evian par l’intermédiaire généreux de la CGN et des douanes d’Ouchy-Lausanne. Le Bureau de Poste d’Ouchy accomplissait ensuite toutes les opérations de réexpédition.
En 1922 le bureau est rétrogradé en 3e classe : Succursale ! Son titulaire Armand Favre explique que la raison est la baisse du trafic télégraphique.
En 1926, le télégraphe est d’ailleurs supprimé et la surface du bureau de poste est réduite. A sa place s’installera le photographe Henri Fontannaz, auquel succèderont ses filles, appelées “les sœurs Fontannaz” qui continueront l’œuvre de leur père, à savoir immortaliser toutes les personnalités, événements et manifestations d’Ouchy.
Le 1er août 1963, la succursale redevient Office de Poste et son titulaire est Richard Matthey. Un an plus tard, il supervisera le courrier spécialement oblitéré “Expo 64″ au bureau d’Ouchy-Bellerive, entrée de l’Exposition nationale.
Lausanne compte maintenant 135′826 habitants.

De 1966 à 1990, le titulaire est Georges Stucki, alors figure incontournable d’Ouchy.
En 1975, du 1er au 7 août, La Vaudoise effectue à son bord un premier et mémorable “Transport de lettres”, immortalisé par un document recherché comportant tous les cachets des ports desservis.
Le 8 mai 1976, l’Office est transféré à la Place de la Navigation 10, à côté du poste de police, où il fonctionnera jusqu’à sa fermeture en 2014.
En 1990, Georges Stucki décède et les titulaires vont se succéder et changer presque chaque année jusqu’à l’arrivée en mai 1997 de Fabienne Plumettaz, bien connue de tous les oscherins pour sa gentillesse et sa constante bonne humeur.
Le 2 août 1991, l’Office de Poste reçoit son timbre-réclame (cachet touristique) arborant les armes de la Commune Libre et Indépendante d’Ouchy.
Lausanne compte 126′428 habitants.

Tous les événements et dates cités dans ce texte ont fait l’objet d’une exposition richement illustrée, en 2004, au Musée du Vieil Ouchy alors installé dans la “Maison de Commune” au bas de l’Avenue d’Ouchy. Les documents en relation ont été transmis au Musée Historique de Lausanne lors de la fermeture du musée en 2008.

Enfin, le vendredi 7 mars 2014, malgré tous les soutiens qu’elle a reçus et toutes les manifestations en faveur de son maintien, l’Office de Poste ferme ses portes.
Le lundi 11 mars, les activités postales sont transférées dans un coin de la Pharmacie Benu, sise dans le bâtiment de l’Hôtel Mövenpick, loin à l’ouest de toute l’activité oscherine. Ultime humiliation, une telle installation dans une “filiale en partenariat” lui ôte le droit d’avoir un cachet à date et le courrier est oblitéré au centre de tri d’Eclépens ! Triste fin pour une riche histoire !

Plinio Crivelli
Ex-directeur-conservateur du Musée du Vieil Ouchy

Millénaire, feuillet Musée d’Ouchy

Ouchy Lac

Carte postale Perrin

0 commentaire à “Une brève histoire de la poste à Ouchy”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 384 access attempts in the last 7 days.