Helsana va financer une chaire universitaire

L’université se privatise. De plus en plus des entreprises privées s’offrent des chaires universitaires. Or l’université appartient à la population puisque c’est elle en réalité qui finance l’université, grâce aux impôts. Nestlé s’est déjà adjugé une chaire, sur laquelle elle sera toute puissante. En tout cas elle en a toute latitude.

Aujourd’hui c’est le tour d’Helsana. Une nouvelle peu réjouissante. Les primes payées par les assurés, une partie du moins, ne serviront plus pour couvrir nos frais médicaux, mais elles vont servir à soutenir un travail universitaire. Et ceci au moment où l’on nous annonce que ces primes justement vont encore augmenter, elles qui renchérissent plus vite que les dépenses pour la santé.

Autre problème, plus général : Habilement, Helsana a vite affirmé sa « neutralité », par rapport aux questions universitaires. Comment le croire ? Helsana paie, « qui paie, commande », elle a donc tout en main pour exercer un contrôle sur l’engagement des professeurs, sur celui des assistants et sur l’orientation des travaux. Et nous, assurés, contribuables, nous n’en avons aucun pour savoir si Helsana n’abuse pas de son pouvoir à l’université.

Elisabeth Brindesi

http://www.rts.ch/info/economie/5989383-l-assureur-helsana-va-financer-une-chaire-universitaire.html

0 commentaire à “Helsana va financer une chaire universitaire”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 394 access attempts in the last 7 days.