Touche pas à ma boîte !

Non au démantèlement des services postaux!

La Poste, à moyen terme, ne livrera plus le courrier dans les lieux dits « isolés » pour une question de productivité. A noter que cette pratique a déjà commencé. Elle entend par lieux « isolés » toute agglomération de moins de 5 bâtiments à l’hectare ce qui présage le pire pour bon nombre de zones extra urbaines. Pour ce faire, elle attend qu’un changement de locataire ou de propriétaire se produise. Ainsi, elle règle au cas par cas le retrait des boîtes aux lettres de la tournée de ses factrices et facteurs.
Avec cette politique, La Poste réduira également considérablement les emplois dans le secteur de la distribution. Les factrices et facteurs qui jadis avaient un rôle social important, sont actuellement minutés afin d’optimiser les bénéfices du géant jaune. Après la disparition des bureaux de poste, ce sont nos factrices et facteurs qui sont maintenant menacés.
En signant cette pétition nous exhortons La Poste de reconsidérer les tournées de ses factrices et facteurs. Nous jugeons que La Poste se doit de rester ce qu’elle a été par le passé : un service public, une entreprise au service de la population.
Nous demandons également aux pouvoirs politiques de faire pression afin que ses citoyennes et citoyens soient à nouveau au bénéfice de ce service universel.

Cette action est régionale mais le problème est d’envergure nationale ! Faites de même dans vos cantons, plus cette initiative ricoche et plus elle aura de l’effet !

Le Courrier : Les laissés pour compte de La Poste se mobilisent

NEUCHÂTEL • Partie d’un citoyen du Pâquier, une pétition demandant à La Poste d’assurer un service universel a essaimé dans toute la Suisse romande.

Lancée début novembre dans le canton de Neuchâtel, la pétition «Touche pas à ma boîte» a rapidement essaimé dans toute la Suisse romande. Elle demande à La Poste de reconsidérer sa décision de ne plus distribuer le courrier dans les maisons «isolées».
Le mouvement a été initié par Julien Jaquet qui, après avoir emménagé en juillet dans une ferme à l’extérieur du Pâquier, s’est subitement retrouvé sans courrier. Le géant jaune ayant refusé de reconsidérer sa position – il lui a proposé une case postale à Dombresson, une boîte aux lettres chez un habitant du Pâquier ou de faire scanner son courrier, mais pas de le lui livrer –, il décide donc de se mobiliser. «La Poste se doit de rester un service public, une entreprise au service de la population. Ce d’autant qu’en 2013 elle a fait 626 millions de francs de bénéfices», estime ce jeune papa.
Le succès est immédiat. Grâce au relais de personnes solidaires ou directement touchées par la suppression des tournées postales, la pétition, qui dénonce également les menaces pesant sur les emplois des facteurs, circule désormais dans tous les cantons romands. Elle est soutenue par Syndicom et le Syndicat autonome des postiers.

Un PS et un UDC pour le service universel
La semaine dernière, le débat a même pris une tournure nationale avec le dépôt d’une motion intitulée «La Poste: distribution du courrier pour tout le monde!». Les conseillers nationaux Jacques-André Maire (PS) et Raymond Clottu (UDC) veulent contraindre le Conseil fédéral à reformuler son ordonnance de 2012 sur La Poste afin de supprimer les exceptions au service universel, pourtant inscrit dans la Constitution fédérale (article 92). L’ordonnance impose à La Poste d’assurer la distribution à domicile au moins cinq jours par semaine dans les endroits ayant au moins cinq maisons habitées par hectare, ou lorsque le temps nécessaire pour desservir une habitation ne dépasse pas deux minutes.
Selon la conseillère fédérale Doris Leuthard, «seules 828 maisons, soit 0,05%, ont fait l’objet de restrictions de distribution en 2013.» Apparemment, la Poste agit en catimini. «Elle attend, comme dans notre cas, un changement de locataire ou de propriétaire pour supprimer le service postal. Elle espère ainsi que sa démarche passe inaperçue», explique Julien Jaquet.
Toutes les pétitions seront déposées simultanément dans les six cantons dans le courant du mois de mars. En ce qui concerne Neuchâtel, elle sera déposée auprès de la commune de Val-de-Ruz, du canton et du géant jaune. «Cela ne fera peut-être pas changer d’avis La Poste. Mais nous attendons des autorités politiques qu’elles fassent pression sur elle», relève Julien Jaquet.

Géant jaune gêné aux entournures?
Selon lui, la société anonyme de droit public n’apprécie probablement pas cette démarche citoyenne: «Elle a repris contact avec moi et la personne qui relaie la pétition dans le Jura bernois pour nous demander de lui faire une proposition. J’ai demandé qu’une boîte aux lettres soit posée au bord de la route cantonale, juste avant le chemin menant à notre maison, pour permettre au facteur de s’y arrêter été comme hiver sans danger. Je pense que La Poste espère ainsi obtenir notre silence. Mais elle se trompe. Si la pétition a du succès, il n’est pas exclu que nous lancions une initiative populaire», avertit-il. Et quid d’une plainte à la Commission fédérale de la poste (PostCom)? «C’est une démarche que nous envisageons. Nous sommes en train d’étudier sa faisabilité», note Julien Jaquet.
La commune de Kern, dans le canton d’Obwald, a déposé une plainte concernant sept ménages de Melchtal dont le service à domicile a été supprimé. Après la fermeture du bureau de poste, l’entreprise s’était engagée à offrir un service «sur le pas de la porte», qu’elle n’a respecté qu’un temps pour sept habitations. La PostCom a demandé au géant jaune de corriger le tir. Celui-ci a affirmé avoir pris des mesures pour éviter que des cas similaires ne se reproduisent, mais a refusé de procéder à des corrections.
En Suisse romande, la fronde ne fait donc que de commencer… I

L’adresse de la page Facebook: http://on.fb.me/1FnPnsG
Le lien pour la pétition en ligne

SAMEDI 13 DéCEMBRE 2014
Claude Grimm

3 commentaires à “Touche pas à ma boîte !”


  1. 1 Pierre Py 27 jan 2015 à 12:29

    Et avec cet acharnement à rationaliser à outrance les tournées de distribution du courrier, le facteur qui passe chez nous est contraint d’enfreindre les règles de la circulation routière en roulant en sens interdit!

  2. 2 faivre 27 jan 2015 à 8:00

    Nous devons contrer la poste cette dernière ne veut plus remettre le courrier dans un village de 5 personnes par contre elle augmente toujours ses prix c est honteux !

  3. 3 Justemoi 4 fév 2015 à 2:38

    Juste pour vous rappeler que le prix de la lettre standard n’a plus augmenté depuis 10 ans!



Bad Behavior has blocked 2707 access attempts in the last 7 days.