«Genève doit se positionner contre TISA»

MUNICIPAL • Un projet de résolution d’Ensemble à Gauche sera étudié en commission.

Les élus municipaux d’Ensemble à Gauche ne veulent pas des accords sur le commerce des services (TISA). Hier soir, ils ont déposé en urgence un projet de résolution pour que la Ville de Genève exprime son désaccord face à «des négociations secrètes qui visent à détruire les services publics».

Le texte a été renvoyé en commission des finances grâce à une majorité formée des partis de gauche et du MCG.

Il demande que la transparence soit faite sur le contenu des négociations et que la Ville soit d’ores et déjà proclamée «zone hors TISA». En 2003, au moment de la négociation de l’accord général sur le commerce des services (AGCS), les élus municipaux avaient déjà adopté une résolution similaire. La Ville avait alors placé une pancarte «Genève hors AGCS» devant le bâtiment de l’Organisation mondiale du commerce.

Par ailleurs, le caractère occulté des actions contestataires dans les médias fâche le collectif STOP TISA. Selon lui, la Radio télévision suisse (RTS) n’a en effet pas relayé la manifestation du 11 octobre dernier qui a réuni plus de 1200 personnes. Pour dénoncer cet oubli, les opposants au traité manifesteront ce vendredi à 18h devant les locaux de la RTS.

JEUDI 13 NOVEMBRE 2014
Sylvia Revello, Le Courrier

1 commentaire à “«Genève doit se positionner contre TISA»”


  1. 1 Isabelle Muller 13 oct 2015 à 3:34

    Une grande nouvelle : la Ville de Genève s’est déclarée
    mercredi 7 octobre 2015 : “zone hors-Tisa” !



Bad Behavior has blocked 303 access attempts in the last 7 days.