Eau et électricité : notre affaire !

Le canton de Genève va voter sur 2 initiatives le 16 décembre pour inscrire dans la Constitution une disposition explicite : le principe de l’approvisionnement et de la distribution de l’électricité et de l’eau par les Services Industriels Genevois (SIG). Donc le principe du maintien de l’électricité et de l’eau en mains publiques, car les SIG sont propriété des citoyennes et des citoyens de la république du bout du lac. Leur budget, leurs comptes, leurs tarifs sont sous le contrôle démocratique des citoyens par le biais du Grand conseil et du Conseil d’Etat.

Le volet de l’initiative concernant le monopole en matière d’approvisionnement et de distribution d’eau vient combler un vide législatif qui permettrait à n’importe quelle multinationale de venir demander une concession pour ce qu’elle considérerait un « marché » lucratif.
Quant à l’électricité, la loi fédérale prévoit une libéralisation de sa distribution en deux temps. Ce n’est qu’après 5 ans que la majorité des consommateurs seront livrés aux aléas du marché, avec toutefois la possibilité d’un référendum. Avec cette initiative, le monopole public des SIG peut parfaitement être pérennisé pour la majorité de la population du canton.
L’eau et l’électricité sont des fluides vitaux pour l’être humain et on ne peut et ne doit pas les considérer comme de simples produits marchands. Ces deux initiatives proposent de consolider une situation de fait, c’est-à-dire le monopole de l’approvisionnement et de la distribution en eau et électricité à Genève afin de lutter contre une libéralisation rampante qui ferait fi de critères écologiques de production, de distribution et de consommation. Accepter ces deux initiatives aurait également l’avantage de donner un signal fort à Berne afin que le processus en cours de libéralisation du marché de l’électricité ne se fasse pas au détriment des indispensables économies d’énergie que notre pays doit impérativement mettre en œuvre très rapidement.

0 commentaire à “Eau et électricité : notre affaire !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 576 access attempts in the last 7 days.