Desperate électrices (tris)

Voici un site intéressant, terra-economica, Le magazine du développement durable, qui cite notre pétition en reprennant un article de journal :

« La TSR ne respecte pas son mandat de service public et prend les femmes pour des imbéciles politiques ». C’est en ces termes et par voie pétitionnaire que les femmes romandes entendent répondre à l’affront de la chaîne nationale suisse, raconte La Tribune de Genève. Motif de la colère, l’émission « Desperate Electrices », qui entend réintéresser les femmes à la politique. Mais alors que le premier enregistrement de l’émission n’a pas encore eu lieu, son site fait déjà scandale. Un test propose par exemple de découvrir son profil politique… en choisissant si on est plutôt Alain Delon ou Johnny Hallyday. « Ça n’a aucun sens », s’insurge Andrea Eggli, pétitionnaire. Conseillère municipale de Lausanne de gauche, elle s’est retrouvée métamorphosée en militante du parti démocrate-chrétien ! Rendez-vous le 3 septembre pour savoir si les téléspectatrices romandes ne sont bonnes qu’à regarder la télé.

0 commentaire à “Desperate électrices (tris)”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 4243 access attempts in the last 7 days.