L’eau de source du Cervin convoitée par des investisseurs chinois

L’eau de source du Cervin serait convoitée par des investisseurs chinois / Le Journal de 7h / 1 min. / le 18 mars 2023
Les droits d’exploitation de la Mühlackern, la source d’eau qui passe sous la montagne du Cervin, sont à vendre. Des investisseurs étrangers seraient en pole position pour commercialiser la source d’eau potable, au grand dam des habitants de la région.

La vente de la Mühlackern est un véritable serpent de mer. Le propriétaire de la source, un entrepreneur local qui dispose d’un droit d’exploitation de 99 ans après un accord avec la commune de Tourtemagne (VS), tente sans succès de vendre les droits de l’eau depuis 12 ans.

Un investisseur valaisan serait preneur, mais selon le Blick, des investisseurs chinois, plus généreux, sont pressentis pour remporter l’appel d’offre.

L’entrepreneur local, a pour but de construire une usine d’embouteillage et de vendre l’eau avec la montagne la plus célèbre de Suisse en guise de logo sur la bouteille. Coût du projet: environ 30 millions de francs.

Des habitants sous le choc

Depuis cette annonce, les habitants de la commune de Tourtemagne sont sous le choc, bien qu’ils n’aient pas accès directement à l’eau de la source en question qui s’écoule dans un ruisseau avant de se jeter dans le Rhône.

Pour eux, l’eau commence à se faire rare. L’été dernier, il leur avait été interdit d’arroser leur jardin ou de laver leur voiture à cause de la sécheresse. De quoi faire dire à une habitante que la population pourrait probablement en faire “bon usage”, plutôt que d’être vendue à l’étranger.

>> Relire: Manque d’eau et risque de feu en Valais, police et pompiers au front

Les politiciens s’en mêlent

L’affaire a pris un tournant politique, puisque le coprésident du Parti socialiste Cédric Wermuth veut empêcher l’opération. Il a déposé une interpellation auprès du Conseil fédéral pour savoir si une reprise de la source par les pouvoirs publics serait légale.

Le propriétaire de la source, quant à lui, rappelle que rien n’a encore été signé à ce stade.

Thibaut Clémence/jfe

0 commentaire à “L'eau de source du Cervin convoitée par des investisseurs chinois”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 3676 access attempts in the last 7 days.