Plateforme 10, quels salaires pour qui ?

Bravo à PLATEFORME10 de chapeauter des expositions de façade comme “Résister, encore” la dernière exposition en date du Musée cantonal des Beaux-Arts/Lausanne qui décrit “Une méfiance de plus en plus marquée envers le capitalisme néolibéral, les autorités politiques ou les privilèges systémiques” et qui nous explique que la résistance est fondamentalement constitutive de l’art. En parallèle à ce discours de façade critique face au mode de production capitaliste qu’est ce qui est fait par l’institution? Rien, ou plutôt, l’inverse total du discours tiré de cette expo. En effet, PLATEFORME10 profite de son statut de fondation de droit public pour raboter le salaire des petits, au nom de l’harmonisation des statuts.

Tout ceci, fait suite à une enquête menée par le courrier en novembre passé qui mettait en lumière un grand malaise dans les équipes des musées avec un stress permanent et une direction de PLATEFORME10 à la ramasse en termes de management.

Mais le pire dans tout ça, c’est que cette enquête montrait également que les salaires annuels cumulés de Gyger, Müller et Reyes (la direction de PLATEFORME10) avoisinent les 400’000 francs!!!

Est-ce que c’est cette image que l’on veut pour le fleuron de la culture vaudoise? Des salaires à 400 000.- pour la direction pendant que des économies sont faites sur le dos du personnel parmi les moins bien payés de l’institution?

Signez et faites signer !
https://vaud.ssp-vpod.ch/secteurs/administration-cantonale/plateforme-10-non-aux-baisses-de-salaires-et-aux-statuts-precaires/la-petition-de-soutien-aux-salarie-e-s-de-plateforme-10/

0 commentaire à “Plateforme 10, quels salaires pour qui ?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 1405 access attempts in the last 7 days.