La Poste vend SPS – le personnel doit être protégé

La Poste a annoncé ce 20 décembre 2021 la vente de SwissPostSolutions (SPS). A moins que SPS ne s’engage pas à prolonger le partenariat social, les conditions de travail du personnel sont gravement menacées.

La Poste se soustrait à ses responsabilités

Depuis longtemps déjà, la Poste avait annoncé son intention de vendre SPS ou de l’introduire en bourse. La vente complète à un fonds d’investissement anglais constitue pour les employé-e-s une menace grave pour leurs emplois et leurs conditions de travail. Bon nombre de personnes ont été externalisées à SPS par de grandes entreprises suisses – dont aussi des centaines de collaboratrices et collaborateurs qui travaillent de longue date à la Poste. Nombre d’entre eux ont fait leur apprentissage à la Poste. Ils ont contribué à la réussite de cette entreprise par leur travail. Or la Poste fuit aujourd’hui ses responsabilités vis-à-vis de ces personnes et encaisse, ce faisant, des sommes considérables.

Lancement des négociations CCT

syndicom prendra sans tarder contact avec la direction de SPS pour discuter d’une poursuite du partenariat social. La CCT SPS arrive à terme fin 2022, et les négociations pour sa prolongation sont prévues au début de l’année. syndicom exige que le nouveau propriétaire accepte la tenue de ces négociations.

Renseignements complémentaires:

David Roth, secrétaire central Logistique, david.roth@syndicom.ch

0 commentaire à “La Poste vend SPS – le personnel doit être protégé”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 579 access attempts in the last 7 days.