La grève est goupillée pour le 9 décembre

La fonction publique genevoise s’oppose aux attaques contre les retraites et fera grève début décembre.
En septembre, le Conseil d’État a déposé trois projets de loi (PL) modifiant les parts de cotisations dans les caisses de pension de l’Etat de Genève (CPEG), mais aussi dans celles des TPG et de la police. «Concrètement, la répartition actuelle (33% à charge du salarié, 66% à charge de l’employeur) serait modifiée, passant à 42% – 58% pour les nouvelles personnes engagées.

Soit une augmentation du taux de cotisation du personnel de 27%. A long terme, c’est tout le personnel de l’Etat et du secteur subventionné qui sera au régime d’une répartition des cotisations 42% pour les employé.es et 58% pour l’employeur», relève ainsi le Cartel intersyndical, qui demande le retrait de ces trois projets. Mais d’autres sujets fâchent aussi la faîtière syndicale de la fonction publique cantonale, notamment le projet de modification de la loi sur le personnel de l’administration et des établissements publics autonomes (LPAC).

«Le projet veut assouplir les conditions de licenciements, interdire les voies de recours ou la possibilité de reclassement», souligne Corinne Béguelin du syndicat SSP. Le Cartel revendique aussi un droit à l’indexation annuelle au coût de la vie de 0.9%. «Entre le blocage de la progression salariale (annuité) une année sur deux et l’indexation, c’est près de 100 millions d’économies annuelles faites sur le dos du personnel», explique le syndicat SIT. Tous s’opposent aussi à un projet de privatisation de l’assurance perte de gain (APG).

A l’occasion d’une assemblée du personnel, qui s’est tenue en extérieur pour éviter un contrôle des pass sanitaires, le Cartel a décidé d’un arrêt de travail et d’une manifestation le jeudi 9 décembre pour faire entendre son opposition.

Gauchebdo, Joel Depommier, 26 novembre 2011

0 commentaire à “La grève est goupillée pour le 9 décembre”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 403 access attempts in the last 7 days.