RéseauPostal stresse ses employé-e-s et les clients

En temps normal, l’Avent est le moment de l’année où RéseauPostal réalise les meilleures affaires. Or cette période tourne au cauchemar cette fois-ci, tant pour les employé-e-s que pour la clientèle. Et le pire: c’est précisément ce que souhaite la direction de RéseauPostal.

L’organisation qui s’apprête à être transformée en une propre entreprise (au 1er janvier 2021) subit la plus grande réorganisation de la dernière décennie. De plus, elle se trouve dans le mois le plus important de l’année en termes de ventes. Elle doit par ailleurs se battre contre la pandémie, tout comme le reste du monde. Or c’est précisément le moment que la direction de RéseauPostal a choisi pour décider de la réduction des heures supplémentaires de l’ensemble du personnel.

Longues files d’attentes – personnel stressé

Les conséquences sont claires: le personnel de guichet devra affronter la ruée de Noël avec des effectifs réduits. Dans ces circonstances déjà difficiles, les employé-e-s seront délibérément exposés à un stress supplémentaire. Les responsables d’équipe nouvellement en place cherchent à dépanner là où c’est le plus urgent; le travail de conduite et d’équipe reste en plan. Or on avait promis au personnel de façonner ensemble la réorganisation. Dans le contexte de la pandémie, il est irresponsable que les employé-e-s doivent effectuer davantage de rotations que nécessaire entre les différents offices de poste.

Et les clients astreints à patienter pendant la longue saison de l’Avent font la queue en sachant que la direction de la Poste les fait délibérément attendre plus longtemps. Le pire, c’est que cette situation sert la stratégie de RéseauPostal. Car la mise à mal du commerce de Noël contribue à démolir le réseau des offices de poste.

Attaque sur le réseau des offices de postes et le service public

RéseauPostal s’attaque au domaine d’activité des offices de poste et à la desserte de base. Les offices de poste demeurent une épine dans le pied de la direction de la Poste: ils coûtent trop cher. RéseauPostal souhaite calquer les conditions sur le modèle allemand, où les colis ne peuvent être expédiés plus que par l’intermédiaire de prestataires tiers comme les épiceries, les kiosques et les stands de kebab. Le Conseil fédéral a toutefois fixé le maintien des 800 offices de poste du réseau dans ses objectifs stratégiques. Or ces objectifs doivent être rendus pratiquement impossibles pour justifier la fermeture d’offices de poste supplémentaires. La mise à mal du commerce dans les offices de poste n’est donc pas un dommage regrettable pour la direction de RéseauPostal, mais relève d’une stratégie.

Réduction artificielle et calculs erronés

RéseauPostal met tout en œuvre pour maintenir les opérations de clientèle à un niveau artificiellement bas. Car la quantité de ces opérations constitue la principale justification à la réduction des offices de poste. Le recul naturel mis à part, la direction de RéseauPostal a considérablement pesé sur ce chiffre. Il y a de moins en moins d’opérations de clientèle enregistrées. Divers produits de tiers ont été par exemple retirés de l’assortiment. De plus, on compare ici des pommes avec des oranges: une lettre occasionne beaucoup moins de travail qu’un colis. Alors que le volume de lettres diminue, celui des colis explose. En particulier pendant la période de l’Avent. Indépendamment du travail fourni, une lettre et un colis sont néanmoins considérés comme des opérations de clientèle équivalentes.

David Roth, secrétaire central chez syndicom, exige que la direction de RéseauPostal ordonne de stopper immédiatement la réduction des heures supplémentaire pour détendre la situation du personnel. Les cadres doivent pouvoir se consacrer au travail de conduite que l’on attend d’eux». En novembre, syndicom avait déjà présenté sa demande à la direction de RéseauPostal. Elle n’est toutefois pas entrée en matière à ce jour.

Renseignements

David Roth, secrétaire central de syndicom
Matthias Loosli, porte-parole du secteur Logistique

syndicom

0 commentaire à “RéseauPostal stresse ses employé-e-s et les clients”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 725 access attempts in the last 7 days.