Stratégie discutable au détriment du personnel de La Poste

PostFinance compte supprimer au maximum 130 emplois à plein temps jusqu’à fin 2021. La banque postale veut ainsi stabiliser le résultat de l’entreprise. syndicom va s’engager pour le bien des employé-e-s dans le cadre de la procédure de consultation et au-delà. La stratégie amorcée reste toutefois vague.

Compte tenu des taux d’intérêt négatifs sur le marché et de l’interdiction d’octroyer des crédits, PostFinance présente aujourd’hui sa stratégie pour les années à venir. L’entreprise prévoit de licencier 130 employé-e-s afin de réaliser des gains d’efficacité. En même temps, PostFinance atténue déjà les attentes: il ne sera pas possible de renouer avec les résultats des années précédentes. syndicom reconnaît certes la nécessité que PostFinance poursuive son développement. Toutefois, David Roth, secrétaire central de syndicom, se montre préoccupé: «Il est inquiétant qu’une direction sacrifie au moins 130 employé-e-s sans croire en sa propre stratégie. Cela nous fait douter sur la stratégie et remet sans aucun doute les licenciements en question.» syndicom examinera le projet de manière critique et fera entendre la voix du personnel.

Reformitis akutis
Les réformes constantes suscitent du mécontentement chez le personnel depuis longtemps. Avec une véritable panoplie de consultants externes, qui engloutissent à leur tour des sommes faramineuses d’argent, de nouveaux projets de réforme ne cessent d’être lancés - mais le personnel est régulièrement exclu lors de leur mise en œuvre. La direction de PostFinance présente maintenant sa prochaine restructuration, qui doit être réalisée à un rythme effréné.

Ralentir le rythme, prendre au sérieux les employé-e-s
«SpeedUp», comme est baptisée la restructuration, menace de surchauffer PostFinance si les collaboratrices et collaborateurs ne sont pas suffisamment impliqués. Le calendrier extrêmement ambitieux pèse en outre sur les conditions de travail déjà difficiles en raison de la pandémie. David Roth exige: «La direction doit définir des mesures pour accompagner le projet, prendre au sérieux les revendications et préoccupations des employé-e-s et les impliquer dans la restructuration.»

En ce qui concerne le personnel licencié, syndicom prend la direction de PostFinance au mot lorsqu’il en va de négocier un plan social bien élaboré. La convention collective de travail renégociée de PostFinance entrera en vigueur au début de 2021. syndicom attend une transition en douceur de la convention collective actuelle à la nouvelle. Par ailleurs, syndicom exige que les dispositions contenues dans la CCT soient toujours interprétées en faveur du personnel.

Renseignements: syndicom
David Roth, secrétaire central
Matthias Loosli, porte-parole du secteur Logistique

0 commentaire à “Stratégie discutable au détriment du personnel de La Poste”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 463 access attempts in the last 7 days.