La Poste : distribution du courrier à la carte

La Poste se lance dans un test de distribution du courrier à la carte / La Matinale / 1 min.
L’usager est invité à choisir les jours de la semaine où il recevra son courrier.


Acidus : Nous pensons que La Poste se moque des usagers. Pouvez-vous sérieusement croire qu’elle lancerait une telle évaluation sans avoir une idée sur le changement de la distribution ?

Les habitants des localités de Bassecourt (JU) et d’Aesch (BL) vont pouvoir décider durant deux mois du jour de réception de leurs lettres, a appris la RTS. La Poste ne parle que d’une étude de marché à très petite échelle, mais le syndicat Syndicom s’interroge.

C’est par un courrier arrivé il y a quelques jours dans les boîtes aux lettres que les habitants des deux communes concernées ont été appelés à “contribuer à façonner La Poste”. L’usager est invité à choisir les jours de la semaine où il recevra son courrier. Les avantages, pour lui, sont multiples selon l’entreprise publique: il évite des trajets inutiles à la boîte aux lettres, il peut planifier ses jours de présence et éviter de perdre du temps pour récupérer un envoi manqué.

Rien de prévu à plus grande échelle

“La Poste veut évaluer si les clients souhaitent recevoir leur courrier des jours déterminés, comme c’est déjà le cas pour les colis où les clients peuvent choisir quel jour ils souhaitent les recevoir”, explique la porte-parole de La Poste Nathalie Dérobert Fellay mercredi dans La Matinale. “C’est un test à très petite échelle”, assure-t-elle. “Il faudra examiner, analyser les résultats (…) Il est totalement prématuré de commencer à imaginer quelque chose à une plus grande échelle”.

Côté syndical, Syndicom dit ne pas avoir été informé au préalable de ce test et formule quelques inquiétudes, sachant que le passage du facteur tous les jours est remis en cause notamment chez Avenir Suisse.

“Cela pose beaucoup de questions”

“Comme à chaque fois que La Poste tente quelque chose, on n’informe pas le syndicat, donc les employés, et on informe la clientèle par lettre, cela pose beaucoup de questions”, souligne le responsable du syndicat pour la région Romandie Dominique Gigon.

“Peut-être qu’on aura des réponses rassurantes, peut-être pas, on verra”, poursuit-il. “Si (…) c’est le premier signal vers une distribution tous les deux jours ou deux fois par semaine comme certains le demandent, alors on parle de quelque chose de beaucoup plus impactant en termes d’emplois mais aussi pour la clientèle”.

Le test, facultatif, va durer jusqu’au 31 octobre. La Poste assure que la distribution du courrier reprendra normalement dès cette échéance pour ceux qui auraient choisi d’essayer cette nouvelle formule.

RTS / Gaël Klein/oang

Jura - À Bassecourt, le facteur passera les jours convenus
La Poste teste la distribution du courrier à la demande, en assurant qu’il ne s’agit que d’évaluer les besoins des clients. Mais les syndicats s’inquiètent d’éventuelles conséquences négatives sur l’emploi.
Lors d’un test, les clients peuvent choisir quand leur courrier est distribué.

Lors d’un test, les clients peuvent choisir quand leur courrier est distribué.

La population souhaite-t-elle recevoir son courrier certains jours définis, et non quotidiennement? C’est la question qui est actuellement étudiée par La Poste, a appris la RTS. Deux localités ont été choisies pour ce test: Aesch (BL) et Bassecourt. Les clients ont reçu un questionnaire par courrier les invitant à prendre part à ce test facultatif, qui se terminera fin octobre.

Contactée par la RTS, La Poste assure que cette étude «à très petite échelle» n’est qu’une simple prise de température. Mais, chez Syndicom, on s’inquiète déjà d’éventuelles conséquences négatives sur les emplois, sachant qu’une distribution du courrier tous les deux jours, voire deux fois par semaine, est une option qui a déjà été évoquée.

20 Minutes

0 commentaire à “La Poste : distribution du courrier à la carte”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 726 access attempts in the last 7 days.