Encore un bureau postal qui ferme !

Devant la Poste de Renens Village, Vaud

La Poste de Renens village a été fermé samedi 11 juillet 2020. La fourmi rouge a organisé le vendredi 10 une petite action avec discours devant l’office de poste, chemin de la Creuse 2 à Renens.

Communiqué du POP du 10 juillet 2020
Au printemps 2001, la poste du village était soutenue par une pétition : 2000 signatures furent envoyées à M. Leuenberger, conseiller fédéral, pour signifier son importance et le soutien de la population à « sa » poste.

En 2004, les horaires de la poste du village ont été réduits : une heure de moins par jour, aux heures les plus importantes de la journée. Le comité de défense de la poste du village s’est créé, composé de nombreux habitant.e.s du quartier.

Depuis lors, la relation entre les habitant.e.s du village et la Poste fut intense. De nombreux courriers, des rencontres avec les Municipalités successives, des pétitions, ont à la fois permis de manifester l’attachement de la population à un service universel de proximité, et ont appuyé les autorités dans leur tentative de préserver cet office de poste.

Au fil du temps, la poste a encore réduit ses horaires. En 2012, un nouveau comité composé de nouveaux habitant.e.s s’est formé, pour faire face à une nouvelle tentative de fermeture. La Poste n’a pas osé fermer cet office menacé au même titre que de nombreux autres offices dans le pays. Les horaires ont toutefois été encore réduits, ce qui a poussé la population à se tourner vers d’autres offices, ou renoncer à effectuer leurs transactions au guichet.

Dans un courrier adressé à ce comité de défense, la Poste affirme que c’est la clientèle qui définit le comportement de la Poste. Elle ne manque pas non plus de dire, dans la presse, que la Poste répond d’une stratégie commerciale, qui doit être rentable. Sa Direction affirme, non sans mépris, que la Poste n’est pas là pour faire du « lien social ».

Avec la réduction des horaires, la facturation des transactions au guichet, la mesure du nombre de transactions au guichet (et non pas du nombre d’usagers), la Poste montre à la fois qu’elle adapte sa stratégie à son but, et non pas aux besoins de la population, et à la fois qu’elle ne se soucie nullement de l’avis des autorités communales et cantonale, puisque celles-ci se sont ouvertement opposées aux décisions de la Poste.

La Municipalité de Renens a défendu le maintien d’un second office jusqu’au bout. Les négociations n’étaient qu’un simulacre, puisque la décision était prise dès le départ. La Poste a choisi d’installer ses services dans une agence, choix que la Municipalité a contesté à la Postcom. Elle a été déboutée. La poste du village deviendra donc une agence, dans un commerce qui, nous l’espérons, parviendra à préserver ce service. Nous pensons toutefois que les commerces ne constituent pas un service universel, doté de compétences et de prestations larges et adaptées aux besoins de la population.

Nous regrettons que l’office postal de Renens village disparaisse, après vingt ans de lutte pour un service de proximité. Nous regrettons que la Poste agisse suivant sa propre logique, et non pas en écoutant la population.

La cohésion sociale repose sur le service public, ce que nous défendrons toujours.

0 commentaire à “Encore un bureau postal qui ferme !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 204 access attempts in the last 7 days.