L’eau source de lutte, bien public contre bien marchand

Journée organisée par Attac
21 mars 2020, de 14 à 18h, à l’espace Dickens, à Lausanne

Le 22 mars est la journée mondiale de l’eau. Un des biens les plus précieux pour l’humanité, l’eau est également un business juteux pour quelques multinationales, dont Nestlé. Celles-ci privatisent l’eau aux quatre coins du monde afin de la revendre en bouteille, véritable aberration écologique.

Le gouvernement suisse encourage cette privatisation comme en témoigne la nomination récente de Christian Frutiger, ancien Directeur des affaires publiques de Nestlé, comme nouveau Vice-Directeur de la DDC.

De nombreux collectifs de citoyennes et citoyens ont mené et mènent encore des luttes contre ce vol de ressources. Attac Suisse et la collectif de la grève du climat organisent une après-midi de conférences autour de ces combats.

Programme de la journée :
14:00 - Attac Suisse – Ouverture et présentation sur l’affaire d’espionnage - Béatrice Schmidt
14:30 - Présentation du Groupe de Vittel - France
14:50 - Présentation des groupes du Canada: Wellington Water Watchers, Save our Water, Six Nations - 45 min
15:35 - Présentation des Groupes des USA : Water Justice Movement, Flint Rising
16:25 - Question / débats avec le public
17: 10 - Franklin Frederick - Mettre en lien tous les histoires, depuis l’espionnage d’Attac jusqu’au rapport DDC et Nestlé
17:45 - Message des Jeunes - Grève pour le Climat - Canton Vaud.

Traduction simultanée sur place
Entrée libre, 50 places assises disponibles

0 commentaire à “L'eau source de lutte, bien public contre bien marchand ”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 980 access attempts in the last 7 days.