Employés syndicalisés de la Poste: soutient à la lutte dans le Jura

Lors de l´assemblée des délégués, les employés de La Poste organisés au sein du syndicat syndicom ont décidé de soutenir leurs collègues dans leur lutte syndicale pour l´emploi et les conditions de travail. “La décision formelle des employés de La Poste a un effet de signal.

Les conducteurs jurassiens savent maintenant qu´ils peuvent compter sur le soutien de l´ensemble du syndicat. Cela les encourage dans leur lutte”, a déclaré la secrétaire centrale Sheila Winkler. Les chauffeurs de CarPostal dénoncent le fait que l´appel d´offres pour les lignes de bus dans le Jura menace leurs emplois et leurs salaires.

Ces dernières semaines, les médias ont rendu compte des méthodes agressives utilisées par des compagnies de bus étrangères dans le Jura, qui se lancent dans les transports publics à la suite de l´appel d´offres pour toutes les lignes de bus concessionnées. Les craintes des chauffeurs que l´offre menace leurs salaires et leurs emplois deviennent de plus en plus concrètes. Les chauffeurs sont déçus par le gouvernement jurassien. Ils avaient exigé du gouvernement jurassien que des critères effectifs de protection des conditions de travail et des salaires soient fixés dans les offres. Malgré une pétition de 4’000 signatures, une motion du Parlement et des assurances publiques, le gouvernement jurassien y a renoncé.

Dans les appels d´offres, les investissements sont protégés et non les personnes
Le cas du Jura montre à titre d´exemple que la protection du personnel et de ses conditions de travail est insuffisante dans les appels d´offres. Les appels d´offres n´imposent pas l´obligation d´embaucher du personnel sur un pied d´égalité. Au lieu de cela, les nouveaux fournisseurs peuvent être obligés de reprendre les véhicules de l´entreprise précédente. “La loi protège les investissements et laisse tomber le personnel. C´est cynique et cela doit changer”, indique la secrétaire centrale Sheila Winkler, expliquant le mécontentement des conducteurs. En ce qui concerne les salaires, les offres se réfèrent à un salaire minimum défini par l´Office fédéral des transports (OFT), qui est inférieur d´environ 25% au salaire réel dans le Jura. Cela ouvre la porte au dumping salarial.

Renseignements: Syndicom
Sheila Winkler, Secrétaire central, 079 501 16 49
Christian Capacoel, porte-parole syndicom, 078 847 18 45

0 commentaire à “Employés syndicalisés de la Poste: soutient à la lutte dans le Jura”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 485 access attempts in the last 7 days.