CFF: nouvelles oppositions au choix d’Arbedo-Castione pour les “officine”

La décision des Chemins de fer fédéraux (CFF) de transférer à Arbedo-Castione les ateliers industriels actuellement situés au cœur de Bellinzone suscite de fortes oppositions au Tessin. Les paysans, ainsi que trois associations environnementales se sont adressées à l’Office fédéral des transports (OFT) pour défendre les terres agricoles sur lesquelles l’ex-régie fédérale projette d’installer le nouveau site.

“Ils veulent nous enlever 78′500 mètres carrés de terrains précieux, à un moment où nous en avons besoin, vu qu’ils sont rares au Tessin”, a affirmé mercredi au micro de la RSI Sem Genini, secrétaire agricole de l’Union des paysans tessinois (UCT). Pro Natura, le WWF et Ficedula se sont également prononcées en faveur de la sauvegarde des terrains agricoles.

Les surfaces concernées, dont une partie devra encore faire l’objet d’expropriations, sont des prés que les paysans fauchent pour produire du foin. “Il y a de très bonnes alternatives, notamment la zone industrielle de l’ex-Monteforno à Giornico”, à une trentaine de kilomètres plus au nord, fait valoir le le secrétaire agricole.

Fin juillet, trois communes de basse Léventine (Giornico, Personico et Bodio) avaient déjà manifesté leur opposition à la variante annoncée par les CFF début juin. Celle-ci avait reçu le soutien des autorités cantonales ainsi que de la ville de Bellinzone, engagées à raison de respectivement 100 et 20 millions de francs dans le projet, devisé à 360 millions.

Alors que les deux parlements doivent encore valider les crédits, le directeur général (CEO) des CFF, Andreas Meyer, a de son côté averti que si les discussions devaient d’éterniser, des alternatives de l’autre côté du Gothard seraient envisagées.

Le nouveau site industriel, censé être opérationnel en 2026, devrait employer entre 200 et 230 personnes, contre 350 dans les installations actuelles. Il sera dédié à la maintenance des trains de dernière génération, notamment les rames à grande vitesse “Giruno” pour le trafic international, qui commenceront à circuler dès 2019 à travers le tunnel de base du Gothard.

buc/jh, 23.08.2018, Romandie

0 commentaire à “CFF: nouvelles oppositions au choix d'Arbedo-Castione pour les "officine"”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 344 access attempts in the last 7 days.