La Poste 4.0, la numérisation du travail

Touche pas à ma poste Vaud ! organise une Table ronde La Poste 4.0, la numérisation du travail, mercredi 24 janvier à 19h à l’Espace Dickens, à Lausanne, avec la participation de Denis de la Roussille, conseiller national PST/PDT, Mathias Reynard, conseiller national PS, Matteo Antonioni, secrétaire central de Syndicom et Cornelia Broos, d’UNI Global Union. Les débats seront animés par Sophie Dupont, journaliste au Courrier.

Touche pas à ma poste Vaud ! poursuit son combat contre la fermeture de nombreux offices de poste décidée par La Poste en juin 2017. Pétition, communiqués de presse, actions diverses, nous faisons notre possible pour exercer une pression sur La Poste, le Conseil d’État et le Parlement pour empêcher ce nouveau démantèlement du service public.

Or des faits récents prouvent que nous avons raison de refuser ce que d’aucuns acceptent comme « inéluctable » ! En effet, nos actions, jointes à celles de la population, ont porté leurs fruits : face au mécontentement grandissant contre le démantèlement des offices de poste, les deux Chambres se sont prononcées en faveur d’une révision de la loi sur la poste. Le Conseil fédéral et la direction de la Poste ont assuré qu’il n’y aurait plus de fermetures contre la volonté des communes ! Plusieurs communes ont déjà fait comprendre qu’une fermeture est exclue pour elles et ont obtenu gain de cause, notamment à Allmendingen (BE), Würenlos (AG) et Châtelaine (GE).

Cela montre que nous devons continuer de manifester notre soutien au service public, pour les usagers et pour les employés.

Si nous devons continuer de manifester notre soutien au service public, pour les usagers et pour les employés, nous devons également nous préparer aux mutations de la Poste. La numérisation et la robotisation ont commencé à modifier profondément les processus de travail comme les habitudes des usagers. Centres de tri automatisés, tournées de livraisons organisées par des algorithmes, services en ligne, à domicile, à la carte …. Quelles sont ces évolutions qui bouleversent les usages et transforment les métiers de la Poste? A qui profitent-elles, et à quoi nous attendre ? Entre le scanner du facteur et le Smartphone du client, il y a-t-il encore une place pour un service public respectueux de ses employés ?

0 commentaire à “La Poste 4.0, la numérisation du travail”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 402 access attempts in the last 7 days.