Démantèlement de la vente des billets de train

Pour tout un chacun, prendre le train doit être une opération facile. Toute complication dans l’utilisation des transports publics exerce un effet dissuasif sur la clientèle. Pour être sûrs d’acquérir le billet de train adéquat, nombre de voyageurs s’adressent au guichet de la gare.Les CFF travaillent actuellement à étendre leur offre dans le domaine numérique et font déjà un grand pas en avant en proposant leur nouvelle application pour smartphone.

Cependant, l’un n’empêche pas l’autre. Les 52 guichets exploités par des tiers pour le compte des CFF sont des prestations importantes, économiques et appréciées de la clientèle.

Les voyageurs qui ont besoin de renouveler leur abonnement demi-tarif ou de réserver un voyage à l’étranger s’adressent généralement au guichet de la gare - aujourd’hui encore. Via internet ou un smartphone, ce genre de transaction n’est guère possible. Qui plus est, un grand nombre d’aînés ou de personnes avec handicap ne peuvent pas ou très difficilement se servir d’un smartphone ou d’un automate à billets.

Près de 22′000 personnes partagent l’avis de l’ATE et ont signé en l’espace de deux mois la pétition contre la réduction des guichets CFF. Cette réaction montre à quel point la vente directe de billets au guichet est importante pour les clients. Toutefois, ce “score” de 22′000 signatures n’est qu’un bilan intermédiaire. Nous avons transmis aujourd’hui la pétition munie de ces signatures au siège principal des CFF à Berne. L’ATE va poursuivre sa récolte de signatures jusqu’à fin février 2017.

Signez maintenant notre pétition et faites-en part à vos connaissances et amis.

Cordiales salutations.

Evi Allemann, Président de l’ATE Association transports et environnement.

0 commentaire à “Démantèlement de la vente des billets de train”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 365 access attempts in the last 7 days.