Aliments made in USA: bientôt dans votre assiette ?

Le TTIP vous connaissez? Non? Et pourtant il pourrait changer pas mal de choses dans votre vie quotidienne de consommateur helvétique s’il est un jour ratifié. C’est le Traité Transatlantique de libre-échange, que sont en train de négocier l’Union Européenne et les Etats-Unis. A terme, s’il aboutit, TTIP donnera naissance à la plus grande zone de libre-échange du monde. Depuis des mois, ces négociations très secrètes cristallisent la fureur des ONG.

ABE est allé à la rencontre de représentants de l’économie, de défenseurs des consommateurs et d’agriculteurs de ce pays. Peurs, espoirs, même colère parfois face à la perspective de voir débarquer sur nos étals des produits du Nouveau Monde bourrés d’OGM, d’hormones et de pesticides ou traités au chlore. Mais le sont-ils vraiment? ABE a fait ses courses dans une dizaine de supermarchés et de magasins à Washington, et les a fait tester. C’est une première, cela n’avait jamais été fait!

Explications sur le TTIP

Le Partenariat de commerce et d’investissement (TTIP) est un accord en négociation depuis 2013 entre l’UE et les USA. Le partenariat vise à l’abandon progressif des taxes douanières et à l’harmonisation, voire la suppression, des “obstacles tarifaires”. La Suisse n’a pas de voix dans les négociations en cours, mais le TTIP aura forcément un impact sur le pays.

Le TTIP et l’agriculture suisse

Une adhésion au TTIP provoquerait un véritable choc pour l’agriculture suisse. Des solutions sont proposées pour amortir les effets d’un tel accord, mais dans tous les cas, l’impact serait important pour les paysans helvétiques.

Traque aux OGM et aux pesticides à Washington

Les produits alimentaires américains méritent-ils leur mauvaise réputation? Deux recherchistes d’ABE sont partis visiter les supermarchés de Washington pour faire analyser des aliments américains en y recherchant pesticides, hormones, antibiotiques et OGM : 40 kilos de fruits et légumes + 25 kilos de viande de bœuf et de volaille + des produits à base de céréales et de soja, un tel prélèvement n’avait encore jamais été fait!

Test sur la teneur en pesticides des aliments américains

Les produits achetés aux Etats-Unis ont été acheminés au laboratoire cantonal genevois pour y tester leur teneur en pesticides.

Réactions du milieu agricole et de défense des consommateurs aux résultats des analyses

L’absence de résidus d’hormones de croissance et le faible taux d’antibiotique dans les viandes américaines n’étonnent pas, l’hormone de croissance est probablement utilisée dans la phase d’engraissement. Quant résultats concernant la quantité de pesticides, n’oublions pas “l’effet cocktail”.

L’utilisation d’hormones de croissance et de pesticides dans les exploitations américaines

Très difficile de trouver un éleveur qui soit d’accord de parler des hormones de croissance! Celui-ci affirme que ces hormones ne sont pas nocives pour la santé, contrairement aux experts qui mettent en doute leur neutralité. Cependant, l’expert consulté par ABE et nos tests confirment qu’elles sont moins utilisées.

Test sur la teneur en OGM des aliments américains

En revanche, les OGM sont très utilisés aux Etats-Unis mais interdits en Suisse, à quelques exceptions près. ABE a donc réalisé un test pour connaître la quantité d’OGM que contiennent les produits achetés à Washington.

Les réactions suisses aux résultats concernant la teneur en OGM des produits américains

Beaucoup d’OGM! Le chimiste cantonal vaudois et les milieux agricoles réagissent à l’annonce des résultats.

A bon entendeur, abe, RTS

0 commentaire à “Aliments made in USA: bientôt dans votre assiette ?”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 4243 access attempts in the last 7 days.