NON à la libéralisation totale du marché de l’électricité

CONFÉRENCE SSP ENERGIE

La Conférence du secteur de l’énergie du SSP constate que la libéralisation du marché de l’électricité a échoué en Suisse. En effet, jusqu’à présent, cette libéralisation n’a procuré aucun avantage, tant pour les clients que pour les entreprises. La situation a nettement empiré pour les employé-e-s de la branche. Les conséquences d’une libéralisation intégrale sont une pression accrue de la concurrence, une insécurité croissante au niveau des investissements et des frais de marketing prenant l’ascenseur. Cela mène – comme l’expérience le montre – à des économies de plus en plus fréquentes auprès du personnel. La menace de nouveaux licenciements pointe à l’horizon, allant de pair avec la perte de spécialistes et de savoir-faire. Et c’est précisément dans le contexte actuel (tournant énergétique, stratégie énergétique 2050, conseils à la clientèle concernant les compteurs intelligents smart grids et smart homes) que des investissements dans la formation et le perfectionnement du personnel s’avèrent absolument nécessaires.

Revendications du SSP:

renoncement à l’ouverture intégrale du marché suisse de l’électricité;
investissements dans des spécialistes et dans la formation au lieu de la suppression du personnel;
les partenaires sociaux ainsi que les clients finaux doivent être représentés de manière appropriée au sein d’ELCOM;
Swissgrid , en sa qualité de société nationale pour l’exploitation du réseau, doit être soumise une CCT lors de l’adjudication de mandats;
à l’avenir, les réseaux doivent aussi rester en mains publiques.

0 commentaire à “NON à la libéralisation totale du marché de l'électricité”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 402 access attempts in the last 7 days.