Les nouveaux distributeurs CFF

D’après un article de Christian Brun, paru dans le journal 24 Heures du 5 mars 2008

Les nouveaux distributeurs de billets offrent davantage de possibilités aux voyageurs. Mais ils s’avèrent aussi plus complexes à utiliser.

Le nouveau logiciel informatique installé sur tous les automates en novembre dernier, offre davantage de possibilités aux voyageurs, mais il s’avère aussi plus complexe à utiliser. Il faut parfois plusieurs minutes pour obtenir le bon sésame. Venir plus tôt à la gare ou suivre des cours…

Une situation dont les CFF sont conscients. «Le nouveau logiciel est beaucoup plus performant, explique Jacques Zulauf, porte-parole. Il englobe, par exemple, la communauté tarifaire Mobilis et propose des offres spéciales. Mais il est aussi plus compliqué et plus long à comprendre.» (…)

Prendre son temps, donc. Et pourquoi pas des cours? C’est l’idée qu’a eu récemment l’organisation Pro Senectute pour faciliter l’accès aux distributeurs aux personnes âgées. Jusqu’à présent, seuls les voyageurs de Neuchâtel, Bienne et Delémont en ont bénéficié. Pour l’heure, rien n’est encore prévu à Lausanne.

En attendant – et parce que ce ne sont pas toujours les aînés qui ont le plus de problèmes – on peut aussi s’adresser directement aux CFF. Moyennant réservation, ils organisent des séances explicatives aux groupes. «Sans oublier que le personnel de guichet prête aussi main-forte durant les heures creuses», rappelle Beat Möckel, chef du service de vente de la gare de Lausanne.

Reste que le véritable problème s’observe aux heures de pointe. Avec quelque 70′000 usagers quotidiens, les quatorze distributeurs automatiques de la gare ne suffisent plus. «Nous avons constaté des files d’attentes, admet Beat Möckel. Nous comptons bientôt rajouter des distributeurs.»

0 commentaire à “Les nouveaux distributeurs CFF”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 204 access attempts in the last 7 days.