Page d'archive 2

Jeux dangereux avec l’eau potable

La gauche et les partis bourgeois débattent âprement de la votation zurichoise sur la loi impliquant une possible privatisation de l’approvisionnement en eau. Interview de la députée Judith Stofer. Poursuivre la lecture ‘Jeux dangereux avec l’eau potable’

Caisse publique, un pansement au système?

Les Genevois se prononcent prévoyant la création d’une caisse maladie publique cantonale. L’initiative du Parti du travail (PdT) est soumise aux suffrages des Genevois le 10 février prochain. En 2014, le peuple suisse avait refusé l’instauration d’une caisse unique, mais Genève, comme trois autres cantons romands, l’avait soutenue à 57%.

Poursuivre la lecture ‘Caisse publique, un pansement au système?’

Fermeture de l’office de poste de Bellevaux

En janvier, la conseillère communale de Lausanne Céline Misiego (POP) a posé la question suivante à la Municipalité :
- Compte tenu de la résolution acceptée par ce conseil “Le Conseil communal souhaite que la Municipalité fasse systématiquement part à PostCom de son opposition à la fermeture d’offices de poste de la commune » la ville a-t-elle fait opposition à la fermeture de la poste de Bellevaux ?
- La Municipalité a réitéré sa volonté de maintenir les offices postaux de notre Ville et a assuré qu’elle continuera de lutter dans ce sens.
Pour lire l’interpellation qui a mené à cette résolution c’est ici.

La RFFA sera soumise au vote

Quelque 55’000 signatures ont été déposées jeudi par une coalition de gauche contre la Réforme de la fiscalité des entreprises et financement de l’AVS. Ayant recueilli de leur côté 7000 signatures, les ­référendaires de droite ont voulu marquer les esprits avec le symbole du bonbon ­empoisonné pour qualifier le deal sur l’AVS proposé au peuple.

Poursuivre la lecture ‘La RFFA sera soumise au vote’

Pour le maintien de l’Office de poste de Bellevaux

Le samedi 26 janvier à 9H nous irons manifester devant l’office de poste de Bellevaux à Lausanne (Aloys Fauquez 60) avec les citoyens du quartier qui s’étaient mobilisés contre cette fermeture. La Poste continue de montrer le mépris qu’elle a pour la population et ses employés.

Poursuivre la lecture ‘Pour le maintien de l’Office de poste de Bellevaux’

Une révision controversée de la loi sur les eaux soumise aux Zurichois

Une révision controversée de la loi sur les eaux sera soumise aux Zurichois La Matinale / 1 min. / le 14 janvier 2019
Les Zurichois vont se prononcer le 10 février prochain sur une révision de la loi cantonale sur les eaux, proposée par la droite du parlement et contre laquelle la gauche a saisi le référendum.

Poursuivre la lecture ‘Une révision controversée de la loi sur les eaux soumise aux Zurichois’

Signez la pétition contre les tribunaux d’arbitrage

Stop à l’impunité !
Les multinationales possèdent leur système de justice parallèle : l’arbitrage (ou ISDS pour Investor-State Dispute Settlement en anglais) qu’elles utilisent pour attaquer les réglementations nationales qui protègent les populations ou l’environnement.

Poursuivre la lecture ‘Signez la pétition contre les tribunaux d’arbitrage’

CHUV : Les dangers de l’autonomisation

Le parti libéral-radical (PLR) a lancé une attaque frontale contre le CHUV, qui s’inscrit dans le contexte de marchandisation de la santé. Une bataille décisive s’annonce. Depuis 2012 et la révision de la Loi sur le financement hospitalier, les hôpitaux publics, semi-publics et les cliniques sont mis en concurrence sur un «marché de la prestation hospitalière».

Poursuivre la lecture ‘CHUV : Les dangers de l’autonomisation’

A qui doit appartenir l’eau?

Les Zurichois votent le 10 février sur une révision de la loi sur la distribution de l’eau. Point le plus disputé: la participation de privés dans le capital des sociétés de distribution de l’eau potable des communes.
Le sujet a beau être technique, il n’en suscite pas moins un débat passionné à Zurich. Le 10 février, la population doit se prononcer sur une révision de la loi sur l’eau.

Poursuivre la lecture ‘A qui doit appartenir l’eau?’

Renens dit non au démantèlement des conditions d’accueil des enfants

La Municipalité de Renens s’engage à maintenir les standards de qualité de l’accueil parascolaire, tels que pratiqués actuellement. Elle estime que les nouvelles normes édictées par l’Établissement intercommunal pour l’accueil parascolaire (EIAP), dont l’entrée en vigueur est fixée au 1er janvier 2019, péjorent la qualité de l’accueil des enfants.

Poursuivre la lecture ‘Renens dit non au démantèlement des conditions d’accueil des enfants’





Bad Behavior has blocked 321 access attempts in the last 7 days.