Prévoyance vieillesse : cap sur l’initiative pour une 13e rente AVS !

Lors de leur Assemblée ce vendredi, les délégué-e-s de l’Union syndicale suisse (USS) ont décidé de passer à l’offensive dans la prévoyance vieillesse en choisissant de lancer une initiative populaire pour une 13e rente AVS. Le Comité de l’USS fixera le début de la récolte des signatures.

Cette initiative est la réponse des syndicats au problème des rentes qui devient toujours plus évident :

Les rentes du 2e pilier baissent depuis des années, même si les salarié-e-s cotisent toujours plus dans leur caisse de pensions.
La situation des rentes est particulièrement problématique pour les femmes : pour autant qu’elles touchent une rente du 2e pilier, celle-ci est en moyenne moitié moins élevée que celle des hommes.
Les rentes sont déjà terriblement basses : la moitié des personnes qui sont parties à la retraite en 2017 doivent s’en sortir avec moins de 3600 francs par mois (rentes AVS et LPP).

Une 13e rente AVS devient nécessaire, tout comme l’est le 13e salaire perçu par une bonne partie des salarié-e-s. L’initiative est une première étape vers des rentes qui garantissent le niveau d’existence. Une personne qui a travaillé toute sa vie doit pouvoir vivre de sa rente : c’est ce que stipule la Constitution fédérale depuis près de 50 ans. Les femmes sont tout particulièrement tributaires d’une AVS performante. C’est d’ailleurs la seule assurance sociale qui prend en compte, dans le calcul de la rente, le travail de soins et d’assistance non rémunéré, principalement effectué par les femmes.

Cette initiative est simple, mais elle fait mouche : elle demande le versement d’une rente de vieillesse supplémentaire, du même montant que la rente AVS perçue chaque mois. Cela correspond à une augmentation de la rente de 8,33 %. En raison du caractère compensatoire de l’AVS, ce sont les bas et moyens revenus qui en profitent le plus. En guise d’exemple, une famille composée d’un conducteur de tram, d’une vendeuse à la Coop à temps partiel et d’un enfant toucherait grâce à l’initiative 300 francs de plus par mois en rente AVS. L’initiative prévoit en outre que les bénéficiaires de prestations complémentaires profitent également de la 13e rente.

Les délégué-e-s de l’USS ont par ailleurs décidé que les bénéfices de la Banque nationale suisse doivent être mis à contribution pour financer l’AVS. Il s’agira d’œuvrer au Parlement afin de rallier des majorités en faveur de cette idée. Si la voie parlementaire devait échouer, l’USS examinera le lancement éventuel d’une initiative sur ce sujet.

Décision de l’Assemblée des délégué-e-s de l’USS
DATE: 15 novembre 2019
AUTEUR/E: Urban Hodel

0 commentaire à “Prévoyance vieillesse : cap sur l’initiative pour une 13e rente AVS !”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 495 access attempts in the last 7 days.