Le centre d’Etoy ne veut pas voir sa poste déplacée au Littoral Parc

La Poste souhaite fermer l’office du centre du village d’Etoy pour le transférer vers 2009 dans le bâtiment que projette la Migros au Littoral Parc. Les commerçants font circuler une pétition pour son maintien : «Pour que vive le bourg d’Etoy.» Elle est proposée chez huit commerçants du village: du kiosquier à l’épicier en passant par la crêperie et les trois salons de coiffure. Et les signatures sont récoltées rapidement et en nombre depuis le 13 février 2008.

LAURENT DONZEL - 14.02.2008

La rumeur circulait depuis un bon moment: le bureau de poste du centre du village d’Etoy pourrait fermer ses guichets. La Poste a ainsi confirmé être en contact avec la Migros pour transférer, comme le révélait le journal La Côte la semaine passée, le bureau postal dans la nouvelle succursale que le géant alimentaire projette de construire pour 2009 dans la zone du Littoral Parc, dans le quartier de La Plantay. Le centre du village perdrait donc son office au profit de sa zone commerciale et industrielle.

Ce déplacement aura également des répercussions sur le bureau de poste de Buchillon puisqu’il entraînerait tout simplement sa fermeture. La Municipalité de Buchillon a de son côté donné son accord. Mais pour cette commune, le problème n’est pas le même qu’à Etoy: avec ce changement, elle verrait une amélioration de son offre postale, en matière d’horaires notamment. Par ailleurs, le futur office se trouverait plus près de son centre, alors que celui d’Etoy en serait nettement plus éloigné.

Buchillon ne dit pas non

«Nous avons reçu l’accord de la commune de Buchillon et nous attendons celui d’Etoy», confirme Nathalie Salamin, porte-parole de La Poste. En effet, l’avis de chaque commune concernée est demandé avant toute fermeture. Si celle-ci refuse, elle peut faire recours. C’est finalement la Commission Offices de poste, organisme indépendant, qui est appelée à trancher les cas.

La Municipalité d’Etoy avait signifié par écrit au géant jaune, l’automne dernier, son désir de garder son bureau au centre du village. «Puis nous avons rencontré des représentants de La Poste il y a trois semaines: ils nous ont signifié leur intérêt pour le Littoral Parc», explique le syndic Michel Roulet.

L’élu, qui est également président de l’association Littoral Parc, se retrouve donc pris entre les deux pôles de développement d’Etoy: le centre du village et la zone commerciale. «Le quartier de la Plantay comprend quand même près de six cents habitants», rappelle-t-il. Puis sans donner la position de la Municipalité, il précise que les «arguments des commerçants du centre du village dans la pétition sont justes».

3 commentaires à “Le centre d'Etoy ne veut pas voir sa poste déplacée au Littoral Parc”


  1. 1 Andrea Eggli 8 fév 2009 à 2:58

    6.11.2008 : Article dans 24 heures :

    Etoy gagne son recours en faveur de sa poste. Mais rien n’est encore joué

    PRÉAVIS - La Commission offices de poste n’est pas favorable à la fermeture des guichets à Etoy. Sa recommandation de trouver une autre solution doit maintenant être étudiée par La Poste.

    «Nous sommes surpris en bien!» Michel Roulet, syndic d’Etoy, ne s’attendait pas à ce que le recours de sa commune contre la fermeture de la poste du village soit accueilli favorablement par la Commission offices de poste.

    L’organe indépendant nommé par la Confédération recommande en effet à La Poste de ne pas déplacer l’office d’Etoy sis au centre de la localité dans la zone de Littoral Parc. Cette décision négative est une première en Suisse romande. Vice-présidente de la commission, Monika Dusong fait valoir qu’un nouvel office situé dans la nouvelle Migros de Littoral Parc serait trop loin du village. «Cela représente 1,6 kilomètre, indique la vice-présidente, et il n’y a de loin pas assez de bus. La personne qui descendrait au bus de 9 h ne pourrait remonter qu’à 13 h 15! Nous avons longuement discuté: cela ne va pas. »
    Pas force de loi

    La recommandation de la commission n’a pas force de loi. Mais au cas où La Poste sauterait par-dessus, le partenariat entre la commission et l’ancienne régie fédérale serait mis à mal. «Nous agissons comme un organe de prévention», précise Monika Dusong. Du côté de La Poste, la porte-parole Nathalie Salamin confirme qu’une recommandation négative de la commission est très rare: «Sur vingt préavis, deux seulement ont été négatifs jusque-là. » Pour l’heure, le géant jaune se donne le temps d’analyser la situation: «La Poste reste libre de sa décision, mais on ne peut rien dire maintenant», poursuit Nathalie Salamin.

    Si la nouvelle est bienvenue au centre du village d’Etoy, elle risque d’être moins bien accueillie par les habitants du bas de la commune et encore moins bien par ceux de Buchillon.

    Buchillon a, quant à elle, accepté la fermeture de sa poste, dans la perspective d’un office situé à Littoral Parc, tout proche de la commune.

    L. BS

    http://archives.24heures.ch/VQ/LAUSANNE/-/article-2008-11-694/preavis—la-commission-offices-de-poste-n8217est-pas-favorable-a-la-fermeture-des-guichets-a

  2. 2 BARBEY GUILLAUME 29 avr 2009 à 10:27

    la migros de etoy avoir les noctures le jeudi ou le vendredi soir et ce que que ca va t’elle concurencer la migros de morges
    ou de crissier guillaume barbey

  3. 3 BARBEY GUILLAUME 30 avr 2009 à 8:30

    la poste je ne veut pas que la poste ferme a etoy village
    et la meme chose pour le kiosk guillaume barbey

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 486 access attempts in the last 7 days.