Le tarif des lettres du courrier A et B va augmenter en janvier

En accord avec le Surveillant des prix, La Poste augmentera le tarif des lettres du courrier A de 10 centimes (1,10 franc) et celui des lettres du courrier B de 5 centimes (90 centimes) à partir de janvier 2022. Il s’agit de la première augmentation du prix des lettres depuis 18 ans.

“Cette augmentation est modérée, environ le prix d’un café par année pour un ménage”, a souligné le directeur général de La Poste Roberto Cirillo. Mais elle doit permettre à La Poste d’assurer la distribution des lettres dans toute la Suisse au même coût. Cette hausse correspond à la moitié de ce qu’a demandé l’entreprise.

Le prix des colis restera lui inchangé. Des facilités seront accordées aux PME: La Poste collectera gratuitement jusqu’à cinq colis par jour. Pour les entreprises ayant un volume d’expédition plus important, les frais relatifs à la prise en charge de leurs colis seront réduits d’un franc en moyenne et passeront à 50 centimes par colis.

D’autres adaptations des prix ont été convenues, entre autres pour les cases postales, les réexpéditions pour changement d’adresse, l’envoi international de lettres ou les colis affranchis sur internet par les clients privés.

>> Les explications de Stefan Meierhans dans le 12h30

Une hausse déjà critiquée

L’organisation de protection des consommateurs alémanique, la SKS, critique la hausse des prix annoncée par la Poste pour le courrier A et B. Les tarifs pour l’affranchissement des lettres en Suisse sont déjà parmi les plus élevés dans le monde, rappelle-t-elle.

L’entreprise a supprimé de nombreuses boîtes aux lettres, et celles qui subsistent sont souvent vidées dès le matin. Il est inacceptable que les clients soient contraints de payer plus cher alors qu’ils doivent compter avec un lent démantèlement des prestations, écrit jeudi la SKS dans un communiqué.

Au lieu d’avaliser la hausse des prix des lettres, la Confédération ferait mieux de renoncer à la distribution de dividendes à hauteur de millions de francs à La Poste.

>> La réaction de Sophie Michaud-Gigon, de la FRC, dans le 19h30

Bénéfice en hausse au premier semestre

“La Poste se redresse”, s’est réjoui jeudi son directeur général Roberto Cirillo lors d’une conférence de presse en ligne. Cette amélioration s’explique principalement par la croissance du volume des colis, mais aussi par le fait que la pandémie de Covid-19 et le confinement avaient lourdement pesé sur le résultat du premier semestre 2020.

Si le bénéfice consolidé a progressé de 217 millions entre 2020 et 2021, il est toutefois resté relativement stable par rapport au premier semestre 2019 - le dernier exercice avant la pandémie. Ce résultat semestriel réjouissant montre qu’après un exercice 2020 très exigeant, La Poste tient de nouveau le bon cap grâce à sa nouvelle stratégie qui vise l’autonomie financière.

Les produits d’exploitation ont atteint 3630 millions de francs, en hausse de 7,2%. Le résultat d’exploitation (EBIT) s’est élevé à 249 millions, soit une augmentation de 188 millions.

>> Débat entre Valérie Piller Carrard (PS/FR) et Olivier Français (PLR/VD)

0 commentaire à “Le tarif des lettres du courrier A et B va augmenter en janvier”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 402 access attempts in the last 7 days.