Faciliter les échanges entre les différents moyens de transport

Au cœur de la mobilité combinée, le développement des gares vaudoises ne doit pas s’arrêter à leur aspect ferroviaire. Prévoir des arrêts de bus, des parkings relais (P+R), des stationnements pour les vélos et des cheminements facilités et agréables pour les échanges efficaces entre ces différents modes de déplacement est un enjeu essentiel.


Pour dynamiser les études et la réalisation de ces interfaces de transport, le Conseil d’État soumet une stratégie ambitieuse au Grand Conseil et lui demande de débloquer un crédit-cadre de 20,5 millions de francs pour soutenir financièrement et techniquement de nombreux projets dans tout le canton. Le Conseil d’État répond en cela à un postulat de la députée Valérie Schwaar et à une motion de l’ancien député Philippe Martinet.
Séance du Conseil d’État vaudois, 30 janvier 2019

EMPD à télécharger accordant au Conseil d’État un crédit cadre de 20′500′000 pour financer participation de l’État aux études et réalisation interfaces de transport de voyageurs - rapports du CE sur postulat Schwaar (16_POS_198) et motion Martinet (11_MOT_142) - Texte adopté par CE - EMPD (PDF, 941 KO)

0 commentaire à “Faciliter les échanges entre les différents moyens de transport”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 897 access attempts in the last 7 days.