Appel pour le maintien des prestations publiques

Convoquée par le POP, le SSP, Solidarités, la Jeunesse du PS et des Verts, SUD, l’USV et Acidus, cette conférence de presse présentait l’Appel pour le maintien des prestations publiques dont vous trouverez le texte plus bas.
Toutes ces organisations craignent une baisse des prestations suite à l’application de la RIE III vaudoise en avance au projet fédéral qui apporterait quelques compensations.

Le Conseil d’État a décidé d’appliquer la RIE III vaudoise malgré le refus du peuple suisse de la RIE III fédérale et sans attendre la réforme fiscale (RFFA) encore en discussion (projets qu’Acidus refuse). Cela pose le grand problème de la non-compensation des pertes fiscales cantonales et communales.

Une baisse d’imposition amène une baisse des prestations. Cette situation alarmante préoccupe beaucoup les usagers du service public. En effet, ils se verront affectés dans tous les domaines, enfants, personnes âgées, handicapés, aide sociale, transports publics, animation socio-culturelle, etc, ce qui mettra en péril la cohésion sociale indispensable par les temps qui courent pour le fonctionnement de la communauté.

On a adopté des lois qui se sont avérées catastrophiques pour le plus grand nombre (comme les familles précaires qui sont de plus en plus nombreuses). La RIE III vaudoise est un exemple flagrant de ces lois malgré les compensations promises parce qu’elle fera baisser les prestations et ne va pas générer de nouveaux emplois (car la baisse des impôts des personnes morales ne génère pas d’emplois).
L’accord conclu dernièrement par l’État avec les communes ne va pas changer grand-chose à cette situation. Les usagers du service public sommes de plus en plus préoccupés par les problèmes récurrents qui se posent à nous, comme par exemple, une gestion du subside et des PC familles cantonales avec un retard d’au moins 6 mois pour les décisions ou des aides financières pour les soins dentaires tellement ciblées qu’elles seront compliquées à demander. Et nous savons que plus on complique l’accès, moins les ayants droits présentent les demandes.

La redistribution de la richesse nationale par des services publics performants est aussi une manière de rétablir une certaine égalité des chances, garantie de la cohésion sociale. Les services publics œuvrent à la survie de notre société, actuelle et future par la solidarité qu’ils induisent.

Les usagers défendons un service public de qualité (et pas au rabais) et demandons son amélioration (et pas sa disparition).

En vue de ces menaces, nous adhérons à cet Appel pour le maintien des prestations publiques.

Lausanne, le 19 septembre 2018

Radio Chablais

Le Régional

appel-prestations-publiques.pdf

0 commentaire à “Appel pour le maintien des prestations publiques”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 346 access attempts in the last 7 days.