Communiqué de presse : lutte des journalistes de Tamédia

Ces derniers jours la nouvelle qui a pris le devant de la scène est celle de la lutte des employés de Tamedia pour sauvegarder les journaux romands ainsi que leur places de travail.

Nous appuyons leur courage et leur investissement dans cette lutte car c’est un signal positif pour toutes les luttes à venir.

Le problème est que Tamedia, comme tant d’autres entreprises, se concentre uniquement sur les sommes distribués aux actionnaires et néglige complètement la sauvegarde des postes de travail qui permettrait une distribution plus équitable des richesses produites. Tout cela conduit au détriment de la “liberté d’expression”, qui est le garant de la démocratie.

Notre association qui défend les usagers du service public, se préoccupe aussi des implications de la disparition des journaux papier parce que cela réduit la diversité de l’information comme le nombre des postes de travail de la branche.

Dans le service public il n’y a pas d’actionnaire si ce n’est la Confédération, les cantons ou les communes, mais la saignée des postes de travail est semblable. Notre association s’y est à maintes fois opposée car dans ce secteur cela s’associe à une détérioration de la qualité des prestations.

Nous espérons que les négociations qui auront lieu ce 9 juillet à la suite des luttes entreprises dans le secteur des médias conduiront à une acceptation par Tamedia des demandes faites.

Lausanne, le 9 juillet 2018

Pour contact : acidus@acidus.ch

0 commentaire à “Communiqué de presse : lutte des journalistes de Tamédia”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 1489 access attempts in the last 7 days.