A Neuchâtel «Réglo» montre que les riches abusent bien plus

La semaine dernière le Conseil d’État a présenté le bilan de sa campagne «Réglo», lancée en janvier 2016 et visant à lutter contre les abus dans le marché du travail, la fiscalité et les prestations sociales.

La semaine dernière le Conseil d’État a présenté le bilan de sa campagne «Réglo», lancée en janvier 2016 et visant à lutter contre les abus dans le marché du travail, la fiscalité et les prestations sociales. Selon les informations diffusées par le gouvernement, pas moins de 671 millions de francs qui avaient été soustraits au fisc ont été remis en circulation suite à un régime d’amnistie fiscale mis en place dès 2015, ce qui a permis de récolter 95,4 millions de recettes fiscales supplémentaires. Les demandes de remboursement relatives aux prestations sociales indues ont quant à elles permis de récupérer 1.5 million de francs.

«Il est frappant de constater que les partis de droite, ainsi que leurs porte-paroles, ne cessent d’évoquer des abus dans les prestations sociales. Pourtant, celles-ci ne représentent qu’une goutte d’eau par rapport aux montants officiellement soustraits au fisc pendant des années», a rapidement réagit le POP dans un communiqué. «Cette situation corrobore toutes nos analyses et justifie nos demandes répétées visant à augmenter le nombre de contrôleurs fiscaux, ce qui éviterait d’offrir aux fraudeurs des amnisties qui rapportent moins aux collectivités publiques que des examens efficaces lors des taxations», poursuit le parti. Comme à son habitude, la grande presse n’a pas relayé le communiqué popiste à notre connaissance, mais il est vrai qu’il y a le Mondial de foot!

Gauchebdo, 21 juin 2018, Alain Bringolf

0 commentaire à “ A Neuchâtel «Réglo» montre que les riches abusent bien plus”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 205 access attempts in the last 7 days.