Une assurance publique pour garantir l’accès aux soins

Avec plus de 500 francs par an et par personne, les frais de santé bucco-dentaire constituent une charge considérable pour les familles et les ménages. Alors que les soins dentaires font partie intégrante de la santé en général, ils ne sont pas pris en charge.

Cette situation implique de lourds sacrifices pour une immense majorité de la population. Pour certaines personnes, payer la facture du dentiste implique de recourir aux régime sociaux ou de plonger dans la précarité. Au point que 7,5% de la population romande renonce aux soins par manque de moyens.

Pourtant, l’hygiène dentaire n’est pas qu’une affaire d’esthétique et de confort. Exemples parmi d’autres, des dents en mauvaise santé augmentent considérablement le risque de maladie cardiovasculaire.

L’initiative pour le remboursement des soins dentaires propose de mettre sur pieds une assurance publique universelle de remboursement des soins dentaires. Cette assurance serait financée sur le modèle sûr, stable et éprouvé de l’AVS: des cotisations paritaires. Avec seulement 0,5% du salaire, l’entier des soins dentaires de base se trouveraient pris en charge. Ainsi, une personne gagnant 6000 francs par mois verrait ses frais de dentiste remboursés intégralement, ainsi que pour son/sa conjoint·e, ses enfants et ses parents à l’AVS.

Enfin, une telle assurance permettrait de maîtriser et réduire les coûts de la santé. En garantissant l’accès aux soins, ce dispositif permettra d’éviter que des problèmes bucco-dentaires ne provoquent de graves aggravations, qui à leur tour impliquent des interventions lourdes et des coûts exorbitants.

L’immense majorité des Vaudoises et des Vaudois gagneront à voter OUI le 4 mars 2018 !

Soutiennent l’initiative :
Ensemble à Gauche (POP — solidaritéS), Parti socialiste, les Verts, Vaud Libre, PDC Vaud, Mouvement populaire des familles (MPF), Avivo, Unia Vaud, SSP – Syndicat suisse des services publics région Vaud, SUD, Union syndicale vaudoise (USV), L’Autre syndicat.

0 commentaire à “Une assurance publique pour garantir l’accès aux soins”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 182 access attempts in the last 7 days.