Mobilisation réussie contre la fermeture de la poste de La Grangette

Rassemblement à la GrangetteCommuniqué de presse du 28 février 2015
Environ 120 personnes ont participé au rassemblement contre la fermeture de la poste de La Grangette ce samedi matin 28 février, faisant de ce mouvement un succès.

Les habitants et les personnes venues manifester s’opposent à un importante dégradation du service public dans un quartier où vivent des milliers d’habitants. La transformation en agence postale occasionnera une perte de nombreuses prestations, alors que cet office est très fréquenté et que le quartier connaît un développement important, avec notamment la construction de plusieurs centaines de logements. Pour La Poste, il ne s’agit que de l’optimisation financière visant à gonfler ses bénéfices au détriment des usagers.

Plusieurs élus ont pris la parole. Ainsi Daniel Brélaz, syndic de Lausanne, a réaffirmé le soutien des autorités de la ville, tout en mentionnant que les autorités locales n’avaient que peu de marge de manœuvre. Françoise Longchamp, conseillère communale PLR et interpellatrice au niveau communal, a rappelé combien cet office était utile aux habitants et usagers. Julien Eggenberger, député socialiste et auteur d’une interpellation au Grand Conseil vaudois, a insisté sur le fait que la privatisation de La Poste faisait que le système d’aujourd’hui ne prend pas en compte l’intérêt des habitants et qu’il fallait se mobiliser pour les services publics. Jean-Christophe Schwaab, conseiller national socialiste et interpellateur au niveau fédéral, a appelé à une bataille politique fédérale en relevant qu’une victoire était possible, comme elle a été possible sur l’électricité ou contre la privatisation des banques cantonales. Philippe Morerod, secrétaire du Syndicom, a apporté le soutien du syndicat des postiers. Andrea Eggli, présidente d’ACIDUS, a appelé à constituer un front large pour défendre le service public dans tout le canton. Finalement, Bernard Joss et Michel Perret, représentants de la société de développement du quartier, ont affirmé de manière claire le refus des habitants de voir leur office de poste fermer. Plusieurs participants à la manifestation, dont le conseiller national Eric Voruz, ont pu ensuite témoigner de leur incompréhension et leur colère.

Le collectif a déjà prévu de se réunir à nouveau afin de continuer la mobilisation dans l’optique d’obtenir le maintien de ce service public.

On trouvera sur le site d’ACIDUS différents documents en lien avec cette problématique:
http://www.acidus.ch

Quelques photographies sont disponibles sur demande ou sur Facebook:
https://www.facebook.com/PSLausanne/posts/817692148266633

Liste actualisée des soutiens:
Société de développement Boveresses - Eterpeys - Grangette - Praz-Séchaud
ACIDUS - Association citoyenne pour la défense des usagers du service public
Syndicom Lausanne
Syndicat des services publics SSP-VD
Union syndicale vaudoise USV
Parti socialiste lausannois
Les Verts lausannois
POP Lausanne
PLR Lausanne
SolidaritéS
Fédération syndicale SUD

Contacts:
Andrea Eggli, présidente ACIDUS, 076 822 36 79
Julien Eggenberger, député socialiste, 076 344 04 70

Les habitants s’expriment

0 commentaire à “Mobilisation réussie contre la fermeture de la poste de La Grangette”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 563 access attempts in the last 7 days.