Non à la privatisation totale du marché de l’électricité !

L’ouverture complète du marché de l’électricité envisagée par le Conseil Fédéral menace tant les infrastructures en mains publiques qu’une politique durable d’investissements énergétiques.

En 2002, les Suisses avaient refusé en votation le projet de loi sur l’ouverture du marché de l’électricité (LME), afin de conserver en mains publiques la production et la distribution de l’électricité. Passant outre cette décision populaire, les Chambres ont adopté la loi fédérale sur l’approvisionnement en électricité (LApEl), entrée en vigueur en 2007. Depuis 2009, les gros consommateurs – ceux qui consomment plus de 100’000 kWh par an – ont la possibilité de choisir eux-mêmes leur fournisseur. En 2014, ce sont 27% des consommateurs éligibles qui sont concernés par cette possibilité que le Conseil fédéral entend généraliser à tout le monde. En octobre dernier, il a lancé une consultation, qui s’achèvera le 22 janvier, relative à un projet d’arrêté pour ouvrir complètement le marché suisse de l’électricité.

marcheelectricite.pdf

Gauchebdo, 16.1.2015

0 commentaire à “Non à la privatisation totale du marché de l'électricité !”


  1. Aucun commentaire


Bad Behavior has blocked 402 access attempts in the last 7 days.