Vaud au chevet de ses cours d’eau

Le canton de Vaud va intensifier ses efforts pour revitaliser ses cours d’eau. Un programme d’intervention sur 20 ans va être défini. Tout propriétaire désireux de renaturer un tronçon de rive peut en outre s’annoncer pour bénéficier de subventions.Au travail depuis dix ans, le groupe de travail vaudois a fait établir leur état écologique et leur inventaire piscicole. Depuis 2010, cette commission a fait réaliser des travaux de revitalisation pour 1,5 à 2 millions de francs par an, a indiqué hier Philippe Hohl, chef de division au Service des eaux, sols et assainissements (SESA).
La nouvelle loi fédérale sur la protection des eaux est entrée en vigueur cette année. Elle oblige les cantons à élaborer d’ici 2014 un programme de revitalisation pour restituer et préserver durablement le caractère naturel des rives de lacs et des cours d’eau.
La commission va donc planifier et prioriser des travaux pour les 20 prochaines années. S’il est encore trop tôt pour faire une liste précise des régions concernées, Philippe Hohl relève que le déficit écologique des cours d’eau est surtout marqué en plaine et dans la traversée des villes. Un travail important doit aussi être fait sur les grandes rivières du canton.
A ce programme s’ajoutent des projets accompagnant d’autres réalisations, par exemple dans le cadre de la lutte contre les crues.
Le canton peut aussi appuyer des projets initiés par des communes, des associations ou des particuliers. Les subventions fédérales et cantonales peuvent alors couvrir une partie importante des coûts de renaturation, précise M. Hohl. ATS

Le Courrier

0 commentaire à “Vaud au chevet de ses cours d’eau”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire





Bad Behavior has blocked 989 access attempts in the last 7 days.